Microsoft lance la bêta de ‘Live Search’ . Décevant…

Régulations

La firme de Redmond espère bien rattraper son retard sur les deux géants de la recherche sur la Toile : Yahoo et Google

Technologiquement, il n’y a rien de franchement nouveau et c’est assez décevant. D’autant plus que Microsoft a promis de faire mieux que Google. En effet, Live Search utilise le même moteur que la précédente version de MSN Search. Microsoft a surtout travaillé sur l’aspect visuel de cette nouvelle mouture. WLS est au c?ur de la stratégie Live de Microsoft, cette dernière consiste à unifier ses services et logiciels internet.

Au point de vue des nouveautés, pas de quoi faire pâlir l’ego démesuré des dirigeants de Google puisqu’elles sont réduites. WLS va notamment permettre d’afficher tous les résultats d’une recherche sur une seule page, et de conserver certains critères limitant la recherche à quelques sites et ainsi de les partager avec ses contacts. Pour l’instant, l’interface est assez simple, voire dénudée… des onglets orientent l’internaute vers les différents services de WLS et la recherche d’images ne fonctionne pas encore. La firme n’a pas perdu son flair légendaire pour les affaires puisqu’elle a profité de l’occasion pour s’offrir des liens sponsorisés; en effet, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une version bêta qu’elle ne doit pas être rentable. “Nous voulons étendre la recherche au-delà d’une plate-forme”, a déclaré ce mardi 7 mars Yusuf Medhi, vice-président en charge de la stratégie, du marketing et de la recherche et développement de MSN, la branche Internet du géant du logiciel. Et c’est un point intéressant, il a ajouté qu’il voulait faire appel à des bloggeurs pour définir les paramètres qui leur permettront d’affiner les résultats d’une recherche. Windows Live Search, devrait être officiellement lancé au cours de l’été, et remplacera MSN Search sur MSN.com, a indiqué le groupe dans un communiqué. Avec une part de marché de 11%, Microsoft reste loin derrière Google et Yahoo, deuxième moteur de recherche aux États-Unis. Selon le cabinet d’études Neilsen//NetRatings Google et Yahoo représentent 70% des demandes effectuées en janvier 2006. Reste donc à savoir si la sobriété de WLS va être suffisante pour prendre des parts de marché à ces deux mastodontes. Pour visiter la page de WLS et tester le moteur de recherche