Microsoft lance la chasse aux versions pirates de Windows 7

Sécurité

Microsoft tente d’agir contre les utilisateurs des versions piratés de Windows 7. A l’image de la croisade pour Windows XP, l’éditeur américain procède par mises à jour.

Par le biais des mises à jour mensuelles, Microsoft annonce que son outil Windows Activation Technologies sera désormais capable de détecter l’activation de copies pirates de Windows 7. Ainsi l’outil « Windows Genuine Advantage » va pouvoir identifier pas moins de 70 outils d’activation de copies pirates.

La mise à jour sera diffusée via Windows Update vers la fin du mois de février à en croire Microsoft. Si le système identifie une copie pirate, l’utilisateur en sera informé par des messages récurrents et son fond d’écran remplacé par un marquage spécifique. Une mesure identique à celle utilisée pour trouver des copies non-officielles de Windows XP.

Cette démarche avait même valu quelques ennuis judicaires pour la firme. En effet, une action collective (class-action) avait été formée en accusant Windows Genuine Advantage d’être un spyware. Un motif qui a poussé Microsoft à adoucir sa position en réduisant seulement l’accès à certains paramètres de l’OS et en n’enregistrant aucune information personnelle.

La mise à jour sera optionnelle et le fait de ne pas l’installer n’impactera pas les mises à jour de sécurité. Reste à savoir si cette mesure aura un effet concret sur le nombre de copies illégales qui circulent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur