Nano Server, une version light de Windows Server pour les conteneurs

CloudDéveloppeursDSIOSPoste de travailProjetsServeurs

Nano Server est une version allégée de Windows Server dédiée spécifiquement au monde des conteneurs… et du Cloud.

En octobre dernier, Microsoft se rapprochait de Docker avec comme objectif de proposer des conteneurs au sein de la prochaine version de Windows Server (voir « Microsoft embarquera Docker dans le prochain Windows Server »). Nous nous demandions toutefois quand la firme proposerait une version de Windows Server capable de fonctionner au sein d’un conteneur (voir « Docker dans Windows : c’est fait… mais à quand l’inverse ? »).

La firme de Redmond répond aujourd’hui à toutes ces interrogations avec un nouveau train d’annonces. Tout d’abord, les Hyper-V Containers, une nouvelle option de déploiement des conteneurs Docker. S’appuyant sur Hyper-V, cette offre proposera une isolation renforcée avec le reste du système.

Nano Server : le mini Windows Server de Microsoft

Autre annonce, la mise au point de conteneurs Windows Server, s’appuyant sur une version allégée de l’OS, Nano Server. Il sera ainsi possible de faire fonctionner des conteneurs Windows sous Windows Server… ou sous Linux.

Cette version de Windows Server se veut 93 % plus compacte que la mouture classique de l’OS et dispose d’une surface d’attaque beaucoup plus limitée, permettant ainsi d’éliminer 92 % des bulletins de sécurité et 80 % des redémarrages. Une offre bien adaptée au monde des conteneurs, mais aussi à celui du Cloud.

L’interface utilisateur, MSI, le support 32 bits et le serveur RDP sont retirés de Nano Server, qui est entièrement piloté à distance au travers de WMI et PowerShell. Il sera même possible de le contrôler à partir de solutions comme System Center ou Chef. Enfin, les développeurs utilisant Visual Studio pourront déployer directement leurs applications sous la forme de conteneurs Nano Server.

À lire aussi :
Windows Server : passez de 2003 à la génération Cloud
Redstone : une mise à jour de Windows 10 attendue en 2016 ?
Microsoft envisage des briques de Windows en Open Source

Crédit Photo : Donvitorio-Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur