Microsoft lance un nouveau DRM ‘mobile’

Régulations

Malgré les critiques, Microsoft a présenté au 3GSM son DRM PlayReady pour les
appareils mobiles

Les technologies de protection des droits numériques (DRM ? Digital Rights Management) n’ont plus bonne presse depuis que quelques grands acteurs, comme Steve Jobs, le médiatique patron et fondateur d’Apple, partant du constat de leur inefficacité, ont pris position contre ces technologies.

Mais arguant du support de grands opérateurs américains ? Virizon Wireless, Cingular et sa maison mère AT&T ? la firme de Redmond persiste et signe avec l’annonce d’un nouveau DRM pour les appareils de poche et mobiles.

PlayReady va donc rejoindre au cours de ce semestre la panoplie des DRM de Microsoft, à l’exemple de PlayForSure que l’on retrouve sur les baladeurs numériques, dont le Zune de Microsoft. A l’exception notable de l’iPod d’Apple, qui utilise son propre DRM, FairPlay.

Microsoft a parallèlement annoncé un programme d’interopérabilité visant à ouvrir ses DRM aux autres éditeurs de DRM. Une façon de répondre aux critiques d’absence d’interopérabilité entre les systèmes de protection, une critique forte tant chez les consommateurs qu’auprès de certaines autorités comme l’Europe.

Avec cette stratégie et sa puissance, Microsoft pourrait imposer son DRM comme standard de facto. A la différence d’Apple, numéro un mondial des baladeurs numériques avec l’iPodet sa plate-forme de téléchargement iTunes, qui campe sur sa position avec FairPlay qu’il se réserve, Microsoft joue la carte de l’industrie?

PlayReady supporte les contenus audio, sonneries, images, vidéo et jeux téléchargeables sur les téléphones, ainsi que les formats Windows Media Audio, AC/AAC+/HE-AAC, Windows Media Video, et H.264.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur