Microsoft libère CoreCLR, le cœur de son offre .NET

DéveloppeursEditeurs de logicielsLogicielsOpen SourceProjets

Les 2,6 millions de lignes de code de CoreCLR, moteur d’exécution du code .NET, sont mis à la disposition des développeurs sous licence open source. Un compilateur JIT complet est de la partie.

Microsoft libère aujourd’hui un composant central de son offre .NET, le moteur d’exécution de code CoreCLR, qui prendra place dans la plate-forme open source .NET Core. Ce composant massif comprend environ 2,6 millions de lignes de code. Un projet d’envergure fourni par Microsoft sous licence MIT (qui se veut particulièrement permissive).

CoreCLR est capable de charger du bytecode .NET et de le compiler en code machine afin qu’il puisse être exécuté (via un compilateur just in time). Il assure également la gestion des ressources, via son ramasse-miettes intégré.

Des versions Linux et OS X en approche

Si le code présenté aujourd’hui est conçu pour Windows, Microsoft indique qu’il sera adapté prochainement à Linux et OS X. « Nous ajouterons des implémentations Linux et Mac de cette plate-forme au cours des prochains mois, indique la firme. Nous avons déjà du code dédié à Linux dans .NET Core, mais nous en sommes au début du travail d’adaptation. Nous souhaitons en premier libérer le code source. »

.NET Core permettra à terme de disposer d’une offre .NET open source et compatible avec Windows, OS X et Linux. Seul le framework ASP.NET 5 sera toutefois commun aux trois OS (WPF restant réservé à Windows). .NET Core vise donc avant tout le monde des applications serveur.

À lire aussi :
Microsoft convertit .NET et Visual Studio à l’Open Source
Open source : Microsoft et Xamarin lancent la .NET Foundation
Visual Studio 2013 Update 2 s’ouvre au développement multiplateforme

Crédit photo : © TheSupe87 – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur