Pour gérer vos consentements :
Categories: DéveloppeursProjets

Microsoft convertit .NET et Visual Studio à l’Open Source

Microsoft vient de faire une de ses plus grosses annonces de l’année, avec la mise à disposition sous licence open source du framework .NET. La firme promet également aux utilisateurs de .NET qu’ils resteront à l’abri de poursuites pour violation de brevets de sa part.

Microsoft livre une pile complète pour les environnements serveur, comprenant le runtime .NET, les compilateurs, ASP.NET et un ensemble de librairies. Le tout sera accessible sous Windows, OS X et Linux. Un virage important – et plutôt culotté – pour Microsoft. Notez toutefois que les éléments desktop de .NET (par exemple WPF) ne sont pas concernés par cette annonce.

Pour les moutures OS X et Linux de sa solution, Microsoft travaillera de concert avec les responsables du projet Mono, un clone open source de .NET. Xamarin, qui livre des moutures commerciales de Mono pour Android et iOS, et qui emploie certains des ‘core developers’ du projet, se félicite bien entendu de cette décision, qui devrait grandement booster son activité.

Visual Studio gratuit !

Autre annonce, celle de la mise à disposition d’une version gratuite de Visual Studio. Visual Studio Community 2013 est accessible pour les développeurs individuels, ainsi que ceux œuvrant au sein de petites structures (moins de 250 salariés) et travaillant sur des projets open source. Cette mouture se veut très proche de la version classique de Visual Studio. Bien plus que ne l’étaient les éditions Express de cette offre.

Enfin, Microsoft a levé le voile sur les futures versions de ces outils de développement : Visual Studio 2015, qui se veut mieux adapté au développement multiplateforme, avec des nouveautés comme l’intégration d’un émulateur Android ; .NET 2015, qui sera plus proche du monde du cloud et proposera des avancées sur le composant WPF (Windows Presentation Foundation).

Sur le même thème

Open source : Microsoft et Xamarin lancent la .NET Foundation
Visual Studio 2013 Update 2 s’ouvre au développement multiplateforme
L’environnement de développement Xojo s’apprête à déferler sous iOS

Crédit photo : © Vicente Barcelo Varona – Shutterstock

Recent Posts

Quand le candidat IT idéal n’est pas celui que vous croyez

L'usage de "deepfakes" et d'informations d'identification personnelle volées progresse chez les candidats et usurpateurs patentés…

16 heures ago

Roaming : le menu dans l’Union européenne jusqu’en 2032

La nouvelle régulation sur l'itinérance mobile dans l'UE est entrée en application. Quelles en sont…

16 heures ago

Vers une régulation européenne des cryptoactifs : quelles bases technologiques ?

Les colégislateurs de l'UE ont trouvé un accord provisoire sur trois propositions de règlements touchant…

19 heures ago

Google Cloud ouvre sa région France

Google Cloud dispose d'une région France lancée commercialement fin juin. Une étape indispensable pour lutter…

22 heures ago

Pourquoi FedEx bascule des grands systèmes au cloud

Le transporteur américain FedEx va fermer les 20% restants de ses mainframes dans les deux…

22 heures ago

Cloud de confiance : quelle feuille de route pour S3NS, la coentreprise Google-Thales ?

Sous l'ombrelle S3NS, Google et Thales esquissent une première offre en attendant celle qui visera…

2 jours ago