Microsoft propose des licences Windows par utilisateur

OSPoste de travail

L’achat de licences Windows en volume peut désormais se faire par utilisateur pour les entreprises, plutôt que par machine. Le but : étendre l’utilisation de l’OS à de multiples terminaux.

Pour mieux répondre à la demande du marché, Microsoft fait évoluer son modèle d’achat de licences Windows. Des licences sont désormais proposées par utilisateur. L’offre s’adresse aux entreprises qui utilisent le programme de licences en volume et bénéficient des nouvelles options « Windows Software Assurance per User » et « Windows Virtual Desktop Access (VDA) per User ».

Windows sur tous les terminaux ?

Les tarifs n’ont pas encore été publiés. Mais on sait que les terminaux fonctionnant sous Windows 7, 8, 8.1 Pro et Entreprise sont concernés (et demain Windows 10 ?). Des systèmes d’exploitation concurrents le sont aussi en environnement VDI (Virtual Desktop Infrastructure).

« Auparavant, Microsoft tentait de décourager les clients d’utiliser une infrastructure de bureau virtuel (VDI) sur des systèmes concurrents en appliquant des règles d’octroi de licences complexes… La licence par utilisateur simplifie tout cela », a expliqué dans un billet Duncan Jones, analyste chez Forrester.

Accès à Windows pour l'entreprise © Microsoft
Accès à Windows pour l’entreprise © Microsoft

Selon Microsoft, le changement opéré permet aux utilisateurs en entreprise « d’accéder à Windows depuis tous leurs appareils » et aux DSI de clarifier les politiques internes de BYOD (Bring Your Own Device) sécurisé. La firme de Redmond, de son côté, cherche à maintenir la domination de son OS sur le marché entreprises et à conforter sa stratégie « Cloud first, Mobile first ».

Lire aussi
– Les goodies de Windows 10 pour gérer le BYOD
– Logiciel : mener la chasse aux licences non utilisées
– BYOD : la sécurité divise employeurs et employés


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur