Microsoft livre sa solution de sécurité gratuite Security Essentials

Sécurité

Successeur de One Care, Security Essentials vise à protéger les PC de la planète. Et, accessoirement, alimenter la base virale pour Forefront, la version professionnelle de sécurité de Microsoft.

Annoncée de longue date (la semaine dernière notamment), la solution gratuite Security Essentials de Microsoft est désormais disponible pour Windows XP et Windows Vista (32 et 64 bits). Anciennement connu sous le nom de code Morro, Security Essentials est lancé dans 19 pays et presque autant de langues dont le français. L’application vise à protéger les PC de l’ensemble des bestioles qui traînent sur la toile (virus, vers, chevaux de Troie, rootkit…).

Morro succède, à sa manière, à Live One Care, une solution payante qui n’avait pas convaincu, ni les experts, ni les utilisateurs. A la différence que One Care, dont la commercialisation est aujourd’hui arrêtée même si le support technique court pendant un an encore, ne fonctionnera pas sous Windows 7. En outre, Security Essentials se concentre sur les fonctions de sécurité aux dépens des outils de maintenance du PC que proposait One Care. Enfin, la nouvelle offre est gratuite et a vocation à le rester.

Security Essentials vise à « répondre à un besoin important aujourd’hui car on considère que 60 % des utilisateurs dans le monde en moyenne ne bénéficient pas de protection anti malware pour différentes raisons », souligne Bernard Ourghanlian, directeur technique et sécurité de Microsoft France. La mise à disposition gratuite de la solution devrait ainsi oeuvrer à élever le niveau de sécurité informatique global. Il n’en reste pas moins que Morro n’est pas la première solution de sécurité gratuite du marché (Avast ou AVG en propose depuis plusieurs années) sans que leur existence ait diminué le taux de cybercriminalité en ligne.

Gratuite, la nouvelle offre de Microsoft n’est pas une solution au rabais. « Le moteur de Security Essentials est le même que celui de Forefront », signale Bernard Ourghanian évoquant la version destinée aux entreprises qui sera prochainement rebaptisée Forefront Endpoint Protection. Security Essentials bénéficie notamment d’un service de signature dynamique, sorte d’analyse comportementale, qui bloquera les applications au comportement suspect. Un système de surveillance du noyau (pour se protéger des rootkit) est également intégré. Enfin, Morro se veut le moins intrusif possible en terme de ressources matérielles pour d’éviter que l’utilisateur, excédé par la lenteur du PC, ne le désactive. Selon Bernard Ourghanlian, l’antivirus n’occupera jamais plus de 50% des ressources processeur.

Quel intérêt pour Microsoft de proposer une solution de sécurité gratuite? « Security Essentials va nous permettre de bénéficier d’une capacité de télémétrie à l’échelle mondiale afin d’être alerté des menaces en cours et de développer rapidement les signatures antivirales pour les proposer aux utilisateurs professionnels et résidentiels », avance le responsable sécurité France. Autrement dit, la diffusion du logiciel en direction des utilisateurs résidentiels à l’échelle planétaire profitera au développement de l’offre professionnelle, coeur du modèle économique de Microsoft. Comme le font déjà Avast, AVG et, plus récemment, Fortinet. Microsoft va-t-il décelncher la bataille des solutions de sécurité gratuites?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur