Microsoft livre un SP1 pour Visual Studio 2008 et .Net Framework 3.5

Logiciels

Ce Service Pack 1 constitue la première mise à jour depuis la sortie des ces outils de développement en novembre 2007

Les développeurs ne sont jamais en vacances. C’est bien connu… Le géant de Redmond choisit un lundi 11 août pour mettre en ligne le premier “service pack” de mise à jour de son outil de développement fétiche, Visual Studio 2008, introduit sur le marché il y a 8 mois.

Selon Microsoft, plus de 4 millions de développeurs dans le monde seraient concernés par la mise à jour de .NET Framework 3.5 et Visual Studio 2008

Les améliorations contenues dans ce SP1 pour Visual Basic 2008 concernent notamment un environnement de développement JavaScript enrichi et une prise en compte des retours du terrain sur les déploiements de site Web en mode ‘streamline‘ – explique Microsoft.

Il s’y ajoute des enrichissements orientés développeur portant sur le gestionnnaire de bases de données SQL Server 2008 récemment introduit. De même, le développement d’applications occasionnellement connectées ou d’applications “spatiales” est facilité. De nouvelles fonctions orientées vers la ‘business intelligence’ ont également été rajoutées.

En pratique, ce SP1 de Visual Studio 2008 permet une connexion directe avec SQL Server 2008.

Pour .Net Framework 3.5, le ‘service pack 1’ de mise à jour contient notamment un enrichissement des services dits “REST” (representational state transfer) sur la plate-forme Communication Foundation’ de Windows destinée aux services Web.

Le résultat, selon Microsoft, est un modèle de programmation plus souple pour les applications orientées Web 2.0 et SOA (architecture orientée services).

Il devient possible de transférer directement des données d’une application existante pour les intégrer dans un service ‘REST’ sans avoir à ré-écrire de lignes de code.

Le déploiement des applications est également facilité jusqu’aux postes de travail “clients”, notamment pour des audiences larges.

Le rajout de .Net Framework Client Profile permet de réduire de 86,5% le poids des applications. Le téléchargement d’un ‘subset’ peut tomber de 197 Mo à 26,5 Mo.

Les services permettant la connexion à ces applications nouvelles vont bénéficier de “performances multipliées par 10 lorsqu’il s’agira de faire fonctionner des services IIS 7.0 (Internet information services) capables d’accélérer le démarrage des applications dans un ratio de 20 à 45%“, affirme Microsoft.

Autre amélioration soulignée par Microsoft: le runtime CLR ou Common language runtime, permettant de générer du code “managé”. Ce runtime CLR inclu dans .Net Framework 3.5 tire également parti, dans Windows Vista, de la fonction de sécurisation des applications dite ‘Address space layout randomization‘ (espace d’adressage à accès aléatoire), ce qui permet de contourner une vulnérabilité.

Le SP1 de .Net Framework 3.5 supporte SQL Server 2008 ainsi que les données ASP.Net (ASP.net Dynamic Data), ce qui évite de ré-écrire du code pour des développements orientés data.

Ce service pack contient également l’environnement “ADO.Net Entity Framework” qui vient enrichir le niveau d’abstraction dans la programmation de bases de données et apporte un ensemble utilisant un référentiel de “modèles” et un cadre général pour construire de services Web

Les applications basées sur Windows Presentation Foundation (WPF), le système graphique de Microsoft .NET, voient leur performances améliorées de 20 à 45 % sans aucune modification du code.

Enfin, le support de l’IntelliSence JavaScript, AJAX et des outils de données a été amélioré également.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur