Microsoft Longhorn et RSS c’est du sérieux !

Régulations

Décidément, c’est une véritable déclaration d’amour pour RSS (Real Simple Syndication) que scande Microsoft. Après Internet Explorer, c’est Longhorn, le futur Windows, qui adoptera la technologie

Nous pensons que RSS est la clé pour les personnes qui souhaiteront aller plus loin dans leurs déplacements sur Internet“. Megan Kidd, responsable produit chez Microsoft, confirme clairement l’intérêt de l’éditeur pour le RSS (cf. notre information de ce 27 juin). Longhorn intègrera le stockage des données et un moteur de synchronisation pour simplifier l’usage des flux RSS et le développement d’applications construites autour de RSS sur la plate-forme. En particulier, les données seront accessibles aux applications sans avoir à gérer la synchronisation ni les abonnements. “Nous nous sommes engagés sur lui, et nous fournirons le soutien de RSS dans Longhorn, qui est intégré dans tout le système d’exploitation“. – RSS Feed List proposera une liste unique des abonnements aux flux RSS auxquels les développeurs pourront avoir accès – Common RSS Data Store fournira une location unique où les applications pourront accéder aux informations téléchargées par les flux. – RSS Platform Sync Engine téléchargera automatiquement les données et les encapsulera pour une utilisation dans toute application. Cette décision de Microsoft est stratégique pour l’éditeur. La communauté RSS ne cesse de grandir, côté développeurs et côté utilisateurs, et Microsoft ne veut pas prendre le risque de se l’aliéner ! Elle représente aussi un axe de renforcement des offres collaboratives de Micrososft, en particulier pour intégrer RSS aux listes générées par SharePoint. Les informations accessibles sur le poste de travail pourront ainsi être complétées via SharePoint. Microsoft étend les spécifications RSS 2.0

Contribution de Microsoft à la technologie RSS, ‘Simple List Extension‘ va étendre les spécifications de RSS 2.0. Cette amélioration va permettre de placer plus d’informations sur les flux, ce qui va permettre d’étendre leur activité, et par exemple d’intégrer des démarches commerciales. Un pas vers l’exploitation commerciale du RSS dans l’e-commerce. Une amélioration sensible, qui devrait par exemple permettre d’associer un flux RSS à une offre commerciale, comme de recevoir automatiquement des informations sur l’évolution d’un catalogue. Ces améliorations seront proposées sous licence Creative Commons, la même que celle sous laquelle sont proposées les spécifications RSS.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur