Microsoft met à jour ses pilotes Hyper-V dédiés à Linux

Logiciels

Des pilotes Hyper-V optimisés permettent à Linux de mieux fonctionner avec la solution de virtualisation de Microsoft.

En juillet dernier, Microsoft avait pour la première fois participé au développement du noyau Linux, en proposant des pilotesopen source adaptés à sa solution de virtualisation Hyper-V. Ces derniers permettaient d’accélérer les opérations disque et réseau.

Peu habituée au rythme de développement très rapide du noyau Linux, la firme de Redmond a depuis relâché son effort. La communauté Linux envisageait même carrément de sortir ces pilotes du noyau, faute de support. In fine, le support d’Hyper-V est toujours présent dans le noyau 2.6.33, mais il s’en est fallu de peu.

Brett Shoemaker, qui travaille au sein de la branche open source de la compagnie, vient récemment d’annoncer que Microsoft avait amélioré sa solution. Le support d’un maximum de quatre processeurs virtuels sera dorénavant possible et les performances seront en progrès sous Windows Server 2008 R2.

De plus, Hyper-V et le système d’exploitation Linux virtualisé seront maintenant en mesure de communiquer plus largement. Il sera ainsi possible d’éteindre un serveur Linux virtuel depuis la console d’administration d’Hyper-V. Enfin, les horloges des systèmes hôte et virtualisé seront synchronisées.

Ce code ne devrait pas rejoindre celui du noyau Linux dans l’immédiat, puisqu’il se trouve encore en phase de test. Il n’est donc pas certain que nous le retrouvions dans le noyau 2.6.34.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur