Microsoft met à jour son projet de recherche Singularity

Logiciels

Ce système d’exploitation permet de se faire une idée sur les futures technologies de la compagnie

Microsoft Singularity arrive maintenant en mouture 2.0. Ce projet de recherche mené par Microsoft vise à fournir un système d’exploitation codé (presque) entièrement en .NET. Il n’est pas question pour la compagnie de remplacer Windows par Singularity, mais d’explorer de nouvelles voies.

Le Singularity Research Development Kit (RDK) est livré avec son code source, sous une licence permettant une utilisation académique et non commerciale. La version 2.0 est disponible soit sous la forme de code source, soit sous la forme d’une image disque utilisable directement dans Virtual PC.

Cette nouvelle mouture supporte la plate-forme x86 64 bits et apporte un nouveau gestionnaire de démarrage. Deux compilateurs sont mis à jour : Bartok – qui compile du code MSIL en code natif – et Sing#, un langage créé spécifiquement pour le calcul parallèle et la circulation de messages. Ils forment des briques essentielles permettant la création d’applications systèmes en .NET. Enfin, le support ACPI est en net progrès.

Plusieurs nouvelles fonctionnalités sont disponibles. Microsoft ajoute un système de disques virtuels stockés en mémoire et un client SMB, permettant de se connecter aux dossiers partagés de Windows.

Notez que les fans de projets open source préfèreront probablement se tourner vers le système d’exploitation Cosmos, écrit lui aussi en C#, mais disponible sous licence BSD.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur