Microsoft met en service ses Office Web Apps

Logiciels

Word, Excel, Powerpoint et OneNote sont désormais disponibles depuis un simple navigateur. Si la France n’est pas encore servie, l’interface en français est déjà accessible.

Un mois, environ, après l’annonce de la version entreprise d’Office 2010 et ses Office Web Apps réservées aux abonnés des Online Services, Microsoft commence à rendre disponible les versions en ligne de Word, Excel, Powerpoint et OneNote depuis les plate-formes Office Live et SkyDrive (pour l’hébergement des documents). Pour l’heure, seuls les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l’Irlande sont concernés. D’autres pays seront livrés plus tard, notamment avec l’arrivée très prochaine de la version grand public d’Office 2010.

Néanmoins les Office Web Apps, proposées gratuitement contre affichage publicitaire (limité à la page d’accueil et qu’il est même possible de fermer), restent disponibles aux non résidents des pays concernés. La conséquence se limitant à une présentation de l’interface dans une langue différente de celle de l’utilisateur. Mais nous avons pu constater que l’interface en français est proposée depuis une connexion de France.

Rappelons que la version grand public des Office Web Apps est disponible indépendamment de la suite bureautique installée, ou non, sur le poste de travail. La création, l’édition et l’importation des documents Office (au format Open XML par défaut) peut s’effectuer intégralement dans n’importe quel navigateur récent. Nos rapides essais sous Firefox ont parfaitement fonctionné.

A noter que Microsoft invite à installer son environnement d’exécution d’application riche Silverlight qui enrichit les fonctionnalités des applications en ligne. Par exemple en proposant le glisser-déposer de plusieurs documents à la fois du poste de travail vers le navigateur (et inversement). Ce qui simplifie grandement l’importation des fichiers.

Si toutes les fonctions des outils bureautiques ne sont pas intégrées dans la version web (par exemple le saut de paragraphe – Maj-Entrée), l’application permet néanmoins de créer des documents forts complets. On y retrouve notamment une interface en ruban proche de celle apparue avec Office 2007 (et conservée dans 2010). Les Office Web Apps permettent par ailleurs de partager des documents, ce qui simplifie grandement le travail collaboratif. Un terrain sur lequel évolue Google depuis plusieurs années déjà avec sa suite bureautique Google Docs. L’offre de Microsoft sera-t-elle plus attractive?

Pour découvrir les Microsoft Office Web Apps, rendez-vous sur Office Live. Un compte Windows Live est évidemment requis.

officewebappword.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur