Microsoft met fin à ses alertes de sécurité par email

CloudDSISécurité

Microsoft justifie l’arrêt de son service d’alertes de sécurité par email par les évolutions législatives de certains gouvernements face au spam.

Microsoft a annoncé, vendredi 27 juin, qu’il allait mettre fin à son service d’alertes de sécurité par email à partir de demain, mardi 1er juillet 2014. Un choix que l’éditeur explique « en raison de l’évolution des politiques gouvernementales sur l’envoi automatisé de messages électroniques ». Sont concernés les notifications avancées de bulletins de sécurité, leurs synthèses, les nouveaux bulletins et alertes de sécurité, et les révisions majeures et mineures qui les suivent potentiellement.

Le prétexte canadien

A quels gouvernements Microsoft fait-il référence ? Redmond ne l’indique pas. Mais nombre d’utilisateurs du service, dont les abonnés à la mailing list Patchmanagement.org, pointent la prochaine loi antispam qui entrera en vigueur le 1er juillet au Canada. Celle-ci vise à freiner le trafic de spam en interdisant l’envoi de messages électroniques non sollicités.

Paradoxalement, Microsoft a effectué son annonce par email aux abonnés du service d’alertes qui, a priori, ont volontairement donné leur accord pour recevoir ces emails « automatiques ». De plus, la nouvelle loi se concentre sur le marché canadien et non sur le reste de la planète (l’Europe a d’ailleurs adopté le principe de l’opt-in/opt-out où l’internaute n’est censé recevoir que les emails qu’il a sollicité). La prochaine loi canadienne semble donc apparaître comme un prétexte pour Microsoft de fermer un service lancé en 2002, un an avant la mise en place du fameux « Patch Tuesday » propre au deuxième mardi du mois correspondant à la distribution des bulletins mensuels de sécurité de l’éditeur.

Vive les flux RSS

A défaut d’être prévenus par emails, les administrateurs IT et responsables de sécurité sont invités à souscrire aux flux RSS de l’éditeur depuis cette page ainsi qu’au compte Twitter du Microsoft Security Response Center. Il faut vivre avec son temps…

clavier-sécurité-©-Beboy-Fotolia


Lire également
Succession de pannes pour les services Cloud de Microsoft
Microsoft rend obligatoire son correctif sur IE 11… du mois d’avril
Microsoft Patch Tuesday : correctifs critiques pour IE, Office et Lync


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur