Microsoft mise sur le secteur Industriel

Logiciels

De passage à Paris, Charles Johnson, responsable mondial pour le secteur “industrie” chez Microsoft, a fait le point sur l’apport des technologies à ce secteur en souffrance

Considérez-vous que le secteur de l’industrie en déclin en Europe soit une clientèle intéressante pour vous ?

Parce qu’il souffre, le secteur de l’industrie doit trouver des solutions pour automatiser et optimiser ses processus. Chez Microsoft, nous identifions divers facteurs qui peuvent aider au développement de l’industrie : l’entreprise étendue et l’arrivée des pays émergents qui réclament une informatique agile, la convergence numérique qui facilite les échanges et augmente la productivité, et le consommateur qui exige plus de pouvoir grâce au numérique via de nouveaux modèles. En outre, les nouvelles capacités de stockage, de bande passante et de performances facilitent le travail des designers 3D. Ainsi, les nouveaux produits virtualisés, testés, et analysés, deviennent plus fiables.

Que peut apporter Microsoft aux industriels qui disposent déjà d’un portefeuille conséquent d’applications ?En effet, de nombreux industriels investissent depuis des années dans les progiciels : ERP, logiciel de Supply Chain –SCM-, de gestion du cycle de vie des produits ou PLM, CRM, Human Capital Management… Et certains d’entre eux conservent même encore une partie de mainframe. Cependant, ces applications fonctionnent généralement en mode silo et sont utilisées par une seule activité [Line of business]. Ne communiquant pas (ou peu) entre elles, elles rendent complexe la collaboration entre employés. C’est pourquoi toutes ces entreprises réclament aujourd’hui plus de flexibilité et d’agilité afin de pouvoir travailler à travers tous ces silos.

Car la différenciation avec la concurrence se mesure aussi à l’écart entre ce que j’espère de mon informatique et les services que je peux réellement utiliser !

Ainsi, Microsoft prône l’EPM (Enterprise performance management) et la BI pour tous à travers les logiciels Office. Globalement, Microsoft propose des technologies à plusieurs niveaux pour répondre à ce besoin : les outils familiers à tous de la suite Office comme interface personnelle simple et ergonomique, un back-office s’appuyant sur Exchange ou OCS (Office Communication Server) sur une plateforme d’intégration (Biztalk et .net).

Quels types d’infrastructures leur proposez-vous ?

Les industriels cherchent eux aussi à réduire les coûts d’infrastructure informatique, tout en obtenant de meilleures performances. Nous leur proposons une “Enterprise foundation” robuste sous Windows, avec SharePoint, OCS et office. Le Cloud computing favorise la communication ente entreprises et avec les clients, ainsi que la collaboration. Déjà, les responsables de datacenters envisagent les clouds afin d’étendre les applications aux partenaires et fournisseurs.

Et potentiellement, à tout intervenant de la chaîne industrielle. Microsoft propose donc ses solutions sous forme logicielle traditionnelle, mais aussi en ligne, avec la stratégie Software+Service.

Enfin, nous disposons de tout le spectre de systèmes pour l’entreprise : mobiles, portables, stations de travail, serveurs, services en ligne, services Cloud… et des réseaux de partenaires adéquates pour en assurer l’installation et le suivi.

Microsoft propose des progiciels (AX, NAV…) et du CRM, ainsi qu’une solution verticale sur la Santé.

N’est-ce pas une pierre dans le jardin de vos partenaires ?

Effectivement, nous proposons de l’ERP ou du CRM pour les PME/PMI et le TPE. Cependant, même avec ses solutions nous suscitons l’intervention de partenaires pour verticaliser ces offres selon les métiers du client.

Quant aux grandes entreprises, des solutions comme SAP, Oracle ou Dendrite [JD : progiciel pharmaceutique racheté par Cegedim] fonctionnent parfaitement en environnement Windows. Si j’aime ma voiture, j’apprécie aussi le service qui m’est vendu avec !

Les partenaires apportent une réelle valeur ajoutée à nos offres auprès des industriels, grâce à leur expertise informatique et à leur connaissance des métiers du client. Et même si l’on considère notre solution dédiée à la Santé, elle est forcément déployée par un spécialiste local chez le client, ou par le client lui-même.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur