Microsoft modifiera son Passport pour l’Europe

Sécurité

L’éditeur a accepté d’apporter des changements radicaux à son système d’identification sur Internet

C’est le système de collecte de données et donc la protection des données personnelles et de la vie privée qui posaient problème. La Commission européenne s’en était inquiétée il y a huit mois.

L’accord, signé avec un groupe de travail composé des autorités nationales de protection des données des Quinze, prévoit quatre modifications au système d’authentification lancé il y a deux ans par Microsoft. Rappelons que “Passport” facilite l’utilisation de nombreux sites de commerce électronique: l’internaute, une fois identifié, et authentifié, n’a plus besoin de s’identifier à chaque reconnexion vers tel ou tel service Web. Le système compte aujourd’hui plus de 200 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 2 millions déjà en France. Mot de passe sécurisé Ainsi, au lancement de “Passport”, l’internaute européen verra s’afficher une boîte de dialogue indiquant quelles sont les règles s’appliquant en Europe s’agissant du respect de la vie privée. Il disposera également d’un pointeur renvoyant sur les sites de la Commission européenne détaillant ces règles. Par ailleurs, le système de Microsoft permettra à l’utilisateur européen de préciser si les données qu’il a saisies sur un site Internet alimenteront ou non les bases de données de “Passport”. Enfin, Microsoft va également proposer aux utilisateurs européens de Passport des conseils pour créer des mots de passe mieux sécurisés. “Aucun autre continent ne disposera de règles de fonctionnement de “Passport” semblables à celles que nous avons acceptées en Europe”, a indiqué Olivier Ezratty, directeur de la division développeurs chez Microsoft France. Démenti : VU Games n’intéresse pas Microsoft…

Contrairement à certaines informations qui ont circulé, la firme de Redmond n’aurait pas l’intention de s’emparer de la filiale jeux vidéo de Vivendi Universal.

“Nous n’avons pas de discussions en cours pour racheter son pôle jeux”, a déclaré aux Echos Robert Bach, responsable de la Xbox chez Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur