Microsoft-Novell : le volet financier de l’accord

Cloud

348 millions de dollars, c’est ce que versera Microsoft à Novell dans le
cadre de l’accord sur l’interopérabilité entre Windows et SUSE Linux. Novell
versera quant à lui 40 millions de dollars

Il manquait à l’annonce de l’accord entre Microsoft et Novell sur le support et l’interopérabilité de Windows et SUSE Linux, et d’accès aux brevets des deux groupes, de dévoiler le volet financier pour mesurer l’importance de ce qui est présenté comme un rapprochement stratégique de Microsoft avec la communauté open source.

Novell a dévoilé que Microsoft lui versera 348 millions de dollars en deux fois :

– 240 millions de dollars dans un premier au titre des redevances d’abonnement pour l’utilisation de ses logiciels ;

– 108 millions dans un deuxième temps pour l’utilisation de ses brevets.

Sur le volet commercial, Microsoft consacrera également :

– 12 millions de dollars à la promotion de l’installation virtuelle de Linux sous Windows ou à l’inverse de Windows sous Linux ;

– 34 millions de dollars durant la durée de l’accord pour la mise en place d’une force de vente dédiée.

Parallèlement, Novell versera durant les cinq ans de l’accord, qui court jusqu’en 2012 :

– 40 millions de dollars au titre de l’utilisation des brevets de Microsoft.

Au final, Microsoft a mis le prix pour s’acheter une légitimité, plus auprès des professionnels que de la communauté Linux. C’est nettement moins cher pour Novell, mais au vu de ses résultats sur sa division Linux, le ratio semble quelque peu élevé. Il sera en revanche difficile de mesurer le retour sur investissement d’une telle opération?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur