Microsoft OneApp ou l'art de transformer un simple téléphone mobile en smartphone

Réseaux

OneApp permet d’installer des applications multimédia habituellement réservées aux smartphones, telles que les clients Facebook ou Twitter. Avec OneApp, Microsoft vise les pays émergeants dans un premier temps.

Alors que Windows Mobile 6.5 doit sortir d’ici un mois, Microsoft ne compte pas se laisser distancer sur le marché des vitrines applicatives pour téléphones mobiles. Un marché largement dominé par Apple et ses plus de 1,5 milliard d’applications téléchargées. Mais plutôt que de chercher à concurrencer Apple, Google (Android Market) ou BlackBerry ( App World ) sur les applications multimédia pour smartphones et son propre Marketplace, Microsoft vise la très large majorité des téléphones mobiles « classiques » présents sur le marché. Pour cela, Redmond sort OneApp de sa poche.

OneApp est en fait un logiciel qui permettra l’installation d’autres applications adaptées au terminal hôte. Pour l’heure, seule une quarantaine de modèles sont compatibles chez Nokia, Samsung et Sony Ericsson*. OneApp autorise entre autre l’installation des clients Facebook, Twitter, Windows Live Messenger et autres utilitaires et jeux les plus courus du Net dont la météo, les fils d’infos, un gestionnaire de contact, un lecteur RSS, etc. Une douzaine d’applications sont aujourd’hui disponibles.

D’autres devraient venir enrichir l’offre au fil des mois selon la volonté et l’imagination des développeurs. Selon Microsoft, la plate-forme OneApp s’appuie sur les langages standardisés Javascript et XML. Le kit de développement est annoncé pour la fin de l’année. Un délai un peu longuet en regard des qualités prometteuses présentées par la solution. En attendant, Microsoft devrait développer de nouvelles applications, notamment dans le domaine de la santé.

Léger (150 Ko), OneApp donne également accès à des services de cloud computing qui permet d’externaliser certains traitements et besoins de stockage enrichissant d’autant les capacités du téléphone. Optimisé pour économiser la bande passante, OneApp convient ainsi parfaitement aux réseaux 2 et 2,5G (GPRS) alors que la 3G (UMTS au moins) s’impose généralement pour profiter confortablement des applications multimédia en ligne.

OneApp fera ses premiers pas en Afrique du Sud. Microsoft a passé un accord avec l’opérateur local Blue Label Telecoms dont les clients pourront installer gratuitement l’application. Microsoft vise les marchés émergeants dans un premier temps. L’éditeur annonce cependant son intention d’étendre sa solution à d’autres pays dès 2010, sans préciser lesquels. Ni le modèle économique qui entoure la solution et sa vitrine applicative. A suivre, donc.

* Nokia 3555, 5320, 6300, 6500, 6600, E50, E51, E63, E65, E66, E71, N70, N72, N73, N78, N80, N81, N82, N85, N95, N96. Samsung U900 Soul. Sony Ericsson C510, C902, C905, G705, K610i, K800i, K805i, T650i, W200i, W580i, W595, W660i, W980.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur