Microsoft ouvre Azure RemotteApp aux applications de l’entreprise

CloudDSILogiciels

Présenté en mai dernier, le service de desktop-as-a-service de Microsoft Azure RemoteApp autorise désormais les entreprises à déployer leurs propres applications dans le cloud.

Microsoft a annoncé, la semaine dernière, un enrichissement de son service Azure RemoteApp. Ce dernier permet à une entreprise de déployer sa propre image template de ses applications Windows Server 2012 sur le cloud Azure. Après avoir installé le client Remote Desktop, les utilisateurs peuvent alors accéder à leurs applications depuis n’importe où comme si celles-ci étaient sur leur terminal, PC Windows ou Mac OS X comme iOS ou Android, du moins selon ce qu’avance Microsoft, et accessibles directement depuis la barre des tâches (pour l’environnement Windows). Si Windows 8.1 et RT sont supportés par RemoteApp, paradoxalement ce n’est visiblement pas encore le cas pour Windows Phone 8.1.

A noter que si l’entreprise conçoit et déploie sa propre image personnalisée, elle devra en assurer la maintenance, notamment en matière de mises à jour. A contrario, si elle s’appuie sur les modèles fournis par Microsoft, « le service se maintient automatiquement et lance des mises à jour en continu, indique Sandeep Patnaik, responsable programme au sein de l’équipe Remote Desktop dans un billet de blog. En conséquence, vous avez toujours la dernière version du système d’exploitation et la version de Microsoft Office 2013 ».

Version Preview maintenue

Annoncé à l’occasion du précédent TechEd en mai dernier, Azure RemoteApp n’était disponible qu’en version de test Preview et ne permettait pas le support des images personnalisées par l’entreprise. Bien que toujours en mode d’essai, et gratuit, le service le permet désormais. Il est également possible de déployer une version hybride de RemotteApp qui permet la connexion aux infrastructures on-premises des données l’entreprise via un VPN. Quant aux applications disponibles dans le cloud, leur accès peut être administré depuis l’Active Directory.

Microsoft n’a pas encore précisé la date de commercialisation du service, ni ses tarifs pour l’heure. Avec Azure RemoteApp, l’éditeur de Redmond entend concurrencer les offres déjà matures de Desktop as a Service d’acteurs comme Citrix et VMware ou Cisco notamment.

crédit photo © nopporn – shutterstock


Lire également
Machine Learning, stockage hybride… : Microsoft enrichit Windows Azure
Cloud : Microsoft repense à des appliances pour Windows Azure


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur