Microsoft ouvre Windows CE

Régulations

Historique: la firme ouvre son OS notamment dédié aux terminaux mobiles

Décidemment la menace de l’open-source et de Linux donne des sueurs froides à Microsoft. La firme multiplie les initiatives pour contrer la menace. L’éditeur a opté pour une stratégie en deux axes. La guerre sur les prix, notamment dans les administrations (voir nos articles) mais aussi l’ouverture de ses logiciels aux développeurs, le point fort de Linux.

Ce deuxième point constitue une véritable révolution pour la firme qui traditionnellement conserve jalousement ses secrets de fabrication. Ces secrets sont aujourd’hui levés. En partie tout du moins. L’éditeur annonce en effet qu’il autorisera pour la première fois tous les éditeurs disposant d’une licence à modifier et à conserver les innovations qu’ils apportent à Windows CE. Ce système d’exploitation équipe des appareils électroniques et des terminaux portables. Jusqu’à présent, seuls quelques clients de Microsoft comme les gouvernements et les universités avaient accès au code source de son système d’exploitation. Désormais, tous ceux qui utiliseront le nouveau Windows CE 5.0, dont la sortie est prévue le 9 juillet, pourront y accéder librement. “Concrètement, cela permettra à tous les partenaires, titulaires d’une licence, d’innover et de se démarquer par rapport à la concurrence, de conserver les modifications apportées sans avoir besoin de quelque autorisation que ce soit”, a déclaré à Reuters Ya-qin Zhang, vice-président de la division mobiles et produits embarqués de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur