Microsoft piétine sur le marché des mobiles

Régulations

Parmi les plus gros fabricants de téléphones mobiles, Samsung est le seul à disposer de prototypes fonctionnant sous système d’exploitation Microsoft

Le marché des systèmes d’exploitation pour téléphones portables est dominé par Symbian. Basé sur un dérivé d’Epoc, le système d’exploitation de Psion, entraîné par Nokia, le leader du marché, et objet d’une ‘joint-venture’ (co-entreprise) entre les cinq premiers fabricants de téléphones mobiles (Nokia, Motorola, Sony/Ericsson, Siemens et Samsung), Symbian dispose d’une position enviée, que seuls Microsoft et Linux semblent pouvoir inquiéter

Mais, même si Microsoft dispose de deux arguments de poids – la parenté de son système avec Windows Pocket PC et la puissance d’Intel dans la fabrication de puces à destination du marché de la téléphonie mobile ? le numéro un des logiciels est loin de faire l’unanimité. Jusqu’à présent, seul Samsung a présenté des prototypes fonctionnant sous système Microsoft. Et en Europe, il n’y a guère que Orange, filiale de France Telecom, et T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom, a s’être engagés contractuellement avec Microsoft. Si théoriquement la convergence entre les combinés mobiles et les ordinateurs personnels PDA représente une voie de fusion des marchés, la prochaine sortie des téléphones / consoles de jeu risque de constituer le prochain Eldorado pour les opérateurs télécoms, plus que les solutions logicielles de Microsoft. D’autant que le Vieux continent fait figure de leader dans le domaine de l’équipement de la téléphonie mobile, mais aussi dans la lutte contre la position que d’aucuns jugent monopolistique de Microsoft. Quitte à retomber dans le même travers avec Symbian. La surprise pourrait donc venir de Linux, moins sans doute sur les postes mobiles que sur les plateformes, ainsi qu’en atteste le récent accord signé par Alcatel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur