Microsoft : plus de Windows en Corée ?

Régulations

Microsoft menace : s’il est contraint de modifier le code de Windows en Corée du Sud, il pourra retirer son OS du marché ou retarder l’introduction de nouvelles versions

Microsoft fait l’objet d’une investigation pour abus de position dominante de la part de la

Korea Fair Trade Commission (KFTC), la commission du commerce de Corée du Sud. L’enquête fait suite à deux plaintes déposées en 2001 et 2004 par le premier portail Internet et service de messagerie de Corée, Daum Communications, et par RealNetworks. Cette dernière plainte – qui concerne Media Player et l’option Windows Server incluse dans Windows Media Services – a pris fin voici quelques jours, après l’accord à l’amiable passé avec RealNetworks, accompagné de 761 millions de dollars de dommages et collaboration que Microsoft s’est engagé à verser sous diverses formes. Mais il semblerait que malgré l’accord passé entre les deux groupes, la KFTC entende poursuivre son enquête? L’issue de l’investigation pourrait reprendre le modèle européen, à savoir que la KFTC pourrait imposer à Microsoft de distribuer un Windows sans Media Player ni MSN Messenger. Mais Microsoft ne l’entend pas de cette oreille. Et dans un document remis à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de Wall Street, l’éditeur a déclaré qu’il envisageait de retirer Windows du marché coréen, ou qu’il pourrait retarder l’introduction de nouvelles versions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur