Microsoft pourra légalement se passer de Java

Régulations

Une décision juridique donne raison à la firme de Redmond. Pour une fois.

La Justice qui donne raison à Microsoft, c’est un fait assez rare pour être noté. Une cour d’appel fédérale aux Etats-Unis vient d’accepter de suspendre une décision d’un tribunal qui obligeait Microsoft à commencer à intégrer le langage de programmation Java de Sun Microsystems dans son système d’exploitation Windows.

Le juge J. Frederick Motz, de Baltimore, avait estimé le 23 décembre qu’il fallait remédier aux abus de position dominante du premier éditeur mondial de logiciels. Il avait sommé Microsoft d’incorporer le langage du programmateur américain dans un délai de 120 jours. C’est une bonne nouvelle pour le groupe californien déjà empêtré dans d’autres conflits juridiques menés par des associations de consommateurs américains. Mais il semble bien que Sun ne va accepter cette décision sans réagir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur