Microsoft : précisions sur ‘WindowsLive.com’

Régulations

MSN France revient sur l’annonce de ce 1er novembre. Il ne s’agit pas (encore) de télécharger des modules Windows ni office. Mais plutôt d’un portail prenant le relais de Hotmail ou MSN Messenger ou MSN Search – des services gratuits et… payants

Microsoft France est revenu sur l’annonce de “Live.com” car les interprétations des propos tenus par Bill Gates (cf. notre précédente information, sources Reuters et AFP) ont été fort diverses.

Vu de la fenêtre du portail MSN (France), le décryptage est plus “encadré”… Première affirmation: le portail MSN n’est pas appelé à disparaître, pas plus que Hotmail.com ou Messenger dans l’immédiat. Microsoft a décidé de dissocier clairement MSN, le portail “éditorial” (news, actualités, forums…), qui doit être renforcé, revigoré: MSN.com rester un portail plus complet, mais strictement de contenus d’informations En parallèle est créé Windowslive.com, un portail orienté services, avec du téléchargement de modules visant les petites entreprises et même les très petites. Deux premiers services ouvrent le bal: –Windowslivemail.com, disponible en version “bêta privée” (inscription avec liste d’attente): c’est la relève du service de messagerie Hotmail.com (avec beaucoup de nouvelles fonctionnalités et un menu de commandes qui se rapprochent d’Outlook) –Live.com : une nouvelle génération de pages d’accueil personnalisables, avec insertion de flux RSS de son choix, posionnement des modules selon sa préférence, etc. Ces services sont accessibles gratuitement mais des options ou fonctionnalités enrichies sont payantes. Une façon élégante de sortir, en douceur, du modèle “tout gratuit” pour aller à la rencontre des petites entreprises voire des professionnels indépendants, avec une offre d’abord gratuite… puis payante. La pression du modèle Google, avec son côté bulldozer à coups de milliards, est bien réelle. ( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur