Microsoft propose sa technologie Azure aux opérateurs de datacenters

CloudDatacentersIAASPAAS

Azure Stack permettra aux entreprises d’utiliser les technologies du Cloud public Azure au sein de leurs propres infrastructures. Une approche top-down intéressante.

La première conférence Ignite de Chicago (du 4 au 8 mai) est l’occasion pour Microsoft de présenter de nouvelles offres dédiées aux entreprises. Sur le front du Cloud Computing la firme frappe fort, avec l’annonce de Microsoft Azure Stack, qui permet aux opérateurs de datacenters de créer des infrastructures IaaS ou PaaS similaires au Cloud public Azure.

L’éditeur de Redmond poursuit ainsi sa conquête du Cloud hybride, avec une offre similaire à celle proposée au sein d’Azure. L’interopérabilité entre un Cloud privé utilisant l’Azure Stack et le Cloud public Azure sera bien entendu maximale. Annoncé aujourd’hui, Azure Stack ne sera toutefois accessible dans une première version de test que dans le courant de l’été.

Windows Server 2016 en test

Microsoft livre également une nouvelle mouture préliminaire de Windows Server 2016. Un OS qui se dirige lui aussi vers le Cloud. Deux approches seront donc possibles pour les entreprises : du top-down, en allant du Cloud public Azure vers un Cloud privé Azure Stack, ou du bottom-up, en allant de Windows Server vers le Cloud.

À noter enfin, l’intégration dans Windows Server 2016 de Nano Server, un OS minimaliste dédié aux conteneurs. Plus de détails à ce sujet se trouvent dans notre précédent article « Nano Server, une version light de Windows Server pour les conteneurs ».

À lire aussi :
Microsoft lance sa fabrique à applications Cloud, Azure App Service
Azure Data Lake, du stockage Hadoop sur le Cloud de Microsoft
Microsoft libère CoreCLR, le cœur de son offre .NET

Crédit photo : © HorenkO – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur