Pour gérer vos consentements :

Microsoft rabote sévèrement les capacités de OneDrive

Il y a quelques temps les grands acteurs de l’IT se livraient à une course effrénée pour offrir les plus grandes capacités de stockage Cloud au meilleur prix. L’offre ultime étant l’illimitée, mais avec le risque qu’elle soit dévoyée pour stocker plus que la moyenne généralement constatée. Et c’est ce qui s’est passé pour Microsoft et son offre OneDrive illimitée avec un abonnement Office 365. Lancée il y a un an, Microsoft a décidé de revenir sur cette solution et l’explique dans un blog.

L’éditeur constate qu’ « un petit nombre d’utilisateurs a sauvegardé plusieurs PC et stocké des collections entières de films et d’enregistrements TV. Dans certains cas, le volume pouvait atteindre 75 To de données soit 14 000 fois la moyenne habituellement constatée ». En conséquence, plutôt que de se concentrer sur ses stockeurs de l’extrême, Microsoft a décidé de punir collectivement les utilisateurs de OneDrive.

Sanction collective

Pour les abonnés à Office 365, la sanction est immédiate avec une réduction de la capacité de stockage à 1 To. Pour les autres offres, le coup de rabot est aussi violent. La version gratuite passera de 15 Go à 5 Go. Par ailleurs au début 2016, les services comprenant 100 et 200 Go seront purement supprimés pour faire place à une proposition unique, 1,99 euros par mois pour 50 Go.

Quid de ceux qui sont déjà abonnés à ce type d’offres et qui dépassent leur quota de stockage ? Microsoft, dans sa grande mansuétude, va les prévenir et ils disposeront d’un laps de temps pour se conformer à la nouvelle politique de l’éditeur. Ainsi ceux qui bénéficient de l’illimité auront 12 mois pour réduire leur excédent de stockage. Idem pour l’offre à 15 Go qui passe à 5 Go, les utilisateurs auront 1 an pour s’adapter.

A lire aussi :

Stockage Cloud : Box se rapproche des professionnels
L’attaque Man In The Cloud se joue des services de stockage Cloud

Crédit Photo :  wavebreakmedia-Shutterstock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago