Microsoft ravive son Pocket PC: Windows Mobile 2003 est né!

Régulations

La firme lance une nouvelle version du système d’exploitation pour PDA. Changement de nom, intégration de Bluetooth et de Wi-Fi…

La mobilité est un enjeu important pour Microsoft. La firme compte bien prendre une place importante dans les marchés des systèmes d’exploitation pour PDA et mobiles.

Pour atteindre cet objectif, le groupe de Redmond annonce ce 23 juin la sortie de la version 2003 de son OS (operating system)appelé Pocket PC et rebaptisée Windows Mobile 2003. Cette mise à jour intervient 18 mois seulement après le lancement de Pocket PC 2002. Cette nouvelle mouture n’est-elle qu’un dépoussiérage de la précédente? Oui et non répondent les spécialistes. Oui, parce que les véritables nouveautés technologiques ont été apportées par la version 2002 de l’OS. Non, car Pocket PC 2003 offre un ensemble de fonctionnalités nouvelles: sécurité, messagerie, vidéo, Bluethooth et Wi-Fi. Déjà HP et Gateway vont sortir des PDA équipés du nouveau système d’exploitation. Crise du marché des PDA Cette nouveauté permettra-t-elle à Microsoft de contrer Palm, le leader des OS pour PDA qui vient de racheter son concurrent Handspring? Selon une étude d’IDC sur le marché américain, les assistants personnels (PDA) utilisant le système d’exploitation de Palm représentaient 71% de l’ensemble des PDA vendus au deuxième semestre 2002. Il faudrait d’abord que le marché des PDA reparte à la hausse, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Depuis plus d’un an, ce secteur connaît une véritable crise. Avec son OS mobile, Microsoft espère aussi gagner des parts de marché sur le créneau des logiciels pour téléphones mobiles. Les premières tentatives de la firme n’ont pas été très convaincantes. Pas facile de percer face aux poids lourds du marché que sont Nokia et Palm. Selon Microsoft, l’avenir est au Smartphone

Microsoft veut croire à l’avenir du Smartphone, malgré des débuts difficiles, le retournement de certains opérateurs, et la toute puissance du consortium Symbian.

Commercialement, la firme de Redmond n’a pas tord ! Face à un marché du PDA de 12,5 millions d’unités au premier trimestre, selon IDC, il s’est vendu 108 millions de téléphones portables dans le monde. De quoi faire vibrer la fibre conquérante de Microsoft, et surtout son portefeuille. Malgré que la téléphonie simple, sans fonction avancée, représente encore 99% des ventes, Microsoft entend miser sur la montée de la demande de services internet, fonctions calendriers, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur