Microsoft: résultats en hausse de 16%, mais perspectives mitigées

Cloud

La bonne santé du champion du logiciel ne se dément pas: ce sont les ventes de logiciels SQL serveurs et de consoles de jeu Xbox 360 qui ont permis les bons scores du 2ème trimestre fiscal

Les ventes de Microsoft ont progressé de 13% à 10,9 milliards de dollars pour son deuxième trimestre fiscal, contre 9,62 milliards l’an passé. Le résultat net s’établit à 2,98 milliards, en hausse de 16%, avec un bénéfice par action (BPA) de 29 cents, en forte progression par rapport aux 23 cents enregistrés un an plus tôt.

En fait, le consensus des analystes prévoyait l’inverse: une meilleure progression de la marge pour une progression du chiffre d’affaires plus modeste. Les plus gourmands attendaient un BPA de 32 à 33 cents. Jamais contents… C’est du côté de la forte demande des logiciels pour serveurs, en particulier de la nouvelle version de la base de données SQL Server, et des consoles de jeux Xbox 360, que Microsoft a trouvé le relais de croissance qui lui a permis de progresser au cours du trimestre. Il faut cependant relativiser les résultats liés à la nouvelle console de jeux de Microsoft. En effet, même si les ventes de la division ont bondi de 85 % jusqu’à atteindre 1,06 milliards de dollars, les retards à l’allumage avec des problèmes de livraison n’ont pu permettre d’atteindre un meilleur résultat. Mais surtout les pertes opérationnelles de cette activité sont passées en un an de 175 à 388 millions de dollars. Le prix de vente des consoles de jeux, à la limite et même en-deçà de leur prix de revient, y est sans doute pour quelque chose. Avec l’annonce du report de quelques semaines de la livraison de Windows Vista, le futur remplaçant de Windows XP, puis l’annonce d’une restructuration de sa division Platform Products and Service, qui intègre Windows et MSN, la fin de l’année risque de s’annoncer difficile pour l’éditeur. Le fait est que Microsoft tend à réviser (légèrement) à la baisse ses perspectives, pour l’année fiscale en cours. Sa prévision de revenus s’établit désormais dans une fourchette de 49,5 et 50,5 milliards de dollars, et pour son BPA entre 1,36 et 1,41 dollar. Du coup, sanction de la Bourse: l’action a décroché de -5,8% à la Bourse électronique de Wall Street au cours de la nuit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur