Microsoft retire un patch pour une faille vieille de 17 ans

Sécurité

Microsoft publie un patch, puis le retire. L’installation d’une rustine destinée à combler une faille de Windows XP causait des écrans bleus. Fatal error ?

L’éditeur Microsoft éditait, voilà une semaine, un patch chargé de corriger une faille vielle de 17 ans. La vulnérabilité constatée dans la machine virtuelle DOS pouvait alors permettre de lancer une attaque à distance.

La mise à jour était incluse dans le patch MS10-015 et devait concerner toutes les éditions 32 bits de Windows. Pour autant, certains utilisateurs de Windows XP ont rencontré des problèmes d’instabilité dès l’installation du correctif. La mise à jour provoquerait des écrans bleus, désormais devenus célèbres chez les utilisateurs (et critiques) de Windows.

Afin de pouvoir corriger le correctif, Microsoft explique avoir retiré la rustine de Windows Update. De même, la firme donne des pistes pour évoquer le tragique écran bleu et désinstaller la mise à jour.

Microsoft conseille de démarrer le PC depuis le disque d’installation de Windows XP et de sélectionner la console de récupération. Puis depuis la ligne de commandes, à la racine de C:, saisir : « CD $NtUninstallKB977165$spuninst ». Enfin l’éditeur conseille de taper les termes : « BATCH spuninst.txt ».

Une manœuvre qui n’est pas permise à tous puisque les profanes auront du mal à réaliser cette opération. Surtout que bien des utilisateurs qui sont restés à Windows XP peuvent ne pas être des « connaisseurs » d’informatique. Un mauvais point pour Microsoft.

Réduire les coûts et les ressources grâce aux communications unifiées Les communications unifiées représentent une nouvelle approche des méthodes et solutions de communication qui ouvre de belles perspectives d’économiser en coûts et en ressources à la fois à court et long termes.Téléchargez gratuitement le livre blanc Microsoft.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur