Microsoft – SAP : le partenariat cloud s’oriente sur Teams

Salesforce a Slack ; Sales Cloud aura bientôt Teams. Par « bientôt », il faut entendre « d’ici à la mi-2021 ». C’est en tout cas l’échéance que SAP vise pour intégrer la messagerie de Microsoft dans son CRM.

L’éditeur allemand compte aussi établir des jonctions avec son progiciel RH SuccessFactors et son ERP cloud S/4HANA. Ce dernier devrait par ailleurs s’enrichir, cette année, de fonctionnalités cognitives tirées d’une autre offre de Microsoft : Azure.

En toile de fond, le partenariat de trois ans que les deux groupes avaient officialisé en octobre 2019. Il est partie intégrante du projet Embrace, que SAP avait enclenché quelques mois en amont. Dans ce cadre, il s’est engagé à solliciter son réseau de partenaires en collaboration avec les trois principaux fournisseurs d’infrastructure. Objectif : proposer à ses clients la meilleure option de migration vers ses offres en cloud public.

La démarche implique la création de « feuilles de route » pour chaque secteur de l’industrie. Ainsi que d’architectures de référence. Avec SAP, il se traduit en outre par un support unifié entre Azure et le PaaS SAP Cloud Platform.

Au-delà des fonctionnalités cognitives, 2021 marquera, nous assure-t-on, des avancées dans l’automatisation des migrations vers S/4HANA sur Azure (disponible depuis fin 2017). Cela induira, entre autres, des travaux sur la gestion des utilisateurs communs aux solutions Microsoft et SAP. Ou sur l’intégration des environnements de développement des deux éditeurs.

SAP doit publier, ce 29 janvier, ses résultats annuels. Les derniers indicateurs trimestriels, communiqués en octobre, ont été assortis de prévisions financières revues à la baisse, à court comme à moyen terme. L’issue de la crise sanitaire est encore trop incertaine, nous annonce-t-on.

Photo d’illustration © SAP