Microsoft se lance dans l’arène du HD-DVD

Régulations

La technologie Windows Media 9 Series sur le DVD haute définition de la nouvelle édition de Terminator 2: Judgement Day. Microsoft prend position pour succéder au standard de résolution NTSC

Le film de James Cameron,

Terminator 2 : Judgement Day, sortira le 3 juin prochain aux Etats-Unis en version DVD Extreme Edition. Jusque là, rien de plus banal. Mais le package de cette édition ultime refermera un second DVD, avec une version DVD-ROM du film destinée aux ordinateurs disposant de Microsoft Windows Media 9 Series. C’est le second DVD-ROM au format Microsoft que l’éditeur Artisan met sur le marché, après la sortie dans les jours à venir de Shadows of Motown. Et l’éditeur entend porter certains titres prestigieux de son catalogue sous ce format, dont Stargate, Basic Instinct, Dirty Dancing, Reservoir Dogs ou Total Recall. DVD-HD, c’est quoi ? La sortie du format DVD avait révolutionné la vidéo, avec une autre vision du cinéma à domicile. Le format NTSC représentait une avancée spectaculaire sur la qualité de l’image, en doublant la résolution du VHS, tandis que l’audio assurait sa révolution avec le Dolby, puis le 5.1 et enfin le DTS. Mais ces formats sont aujourd’hui jugés dépassés. Et avant de s’aventurer dans les nouveaux formats DVD, en particulier avec le laser bleu, des solutions existent pour faire évoluer la résolution des images, qu’exploitent en particulier les éditeurs de jeux vidéo, sans changer de format DVD. Le DVD-HD version Microsoft, est capable d’afficher une image à la résolution six fois plus grande que le NTSC, et avec six canaux audio surround, et directement sur un ordinateur. Pour une fois, voilà une technologie qui mérite son appellation HD (pour Haute Définition. Et Microsoft dans tout ça ? Avec cette nouvelle offre, le couple Artisan / Microsoft entre en concurrence avec un autre format, le D-VHS, sous lequel JVC s’apprête à sortir un catalogue d’une quarantaine de titres. Mais pourquoi proposer des supports spécifiques pour ordinateurs, alors que le marché se destine aux DVD de salon ? D’autant que le Forum DVD, instance normative des formats DVD, ne s’est pas encore exprimé sur ces nouveaux formats, et ne les a pas ‘autorisés’. Dans le monde, environ la moitié des lecteurs DVD sont des PC, dont trente millions équipés de Windows Media 9 Series. De plus certains constructeurs, comme HP, Sony ou Gateway, proposent en standard sur leurs PC une sortie vidéo composite, compatible avec le format HD. Imposer le futur format HD L’implication de Microsoft dans le format DVD-HD est à rapprocher d’une annonce que nous évoquions voici quelques semaines, et que nous avions qualifiée de stratégique, mais qui était passée inaperçue : le portage de Windows Media sous Linux. Le marché du DVD-HD représente un énorme potentiel, compte tenu de la base de lecteurs installés, dont une majorité sous environnement Windows. Pour Microsoft, le déploiement de son format ne nécessite pas le développement d’architectures spécifiques, puisqu’il est déjà présent au c?ur des PC Windows. Mais il pourrait rapporter quelques royalties, minimes bien sûr, sauf si on les rapportent au marché du DVD. De plus, l’adoption de ce format permet d’accéder à la haute résolution directement sur un DVD, avant que le Forum DVD ne tranche entre les futurs formats de DVD laser bleu, sur lequel le HD serait toujours valide. Mais plusieurs formats HD sont aujourd’hui en lice pour l’agrément du Forum DVD, JVC avec le D-VHS, mais aussi Pixonics Hight Definition, et d’autres. Alors Microsoft semble vouloir faire le forcing, et participe au lancement des premiers DVD haute résolution, dont il impose le libellé DVD-HD. Histoire de démontrer la viabilité de son format, et sa facilité de déploiement sur une base installée qui lui acquise. Et peut être de faire plier le marché dans son sens avant que le Forum DVD ne se prononce.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur