Microsoft se renforce encore dans la VoIP

Régulations

Le géant de Redmond attaque cette fois le marché professionnel avec l’acquisition de Media-Streams

Microsoft veut aller vite et n’entend pas rater le coche de la voix sur IP. Après le rachat de Teleo Inc, une petite start-up spécialisée dans la téléphonie sur Internet, fin août, le premier éditeur mondial de logiciels annonce l’acquisition du suisse media-streams.com.

Cette entreprise, basée à Zurich, développe des technologies de téléphonie sur internet, a indiqué le géant de Redmond dans un communiqué mercredi soir. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Mais contrairement à Teleo, qui sera attaché à MSN (et vise donc le grand public), Media-streams, qui emploie 23 personnes, sera intégrée dans la division Office de Microsoft. La cible semble donc être professionnelle. La technologie développée par media-streams.com aidera Microsoft à livrer aux clients une expérience intégrée améliorée de VoIP basée sur la plateforme de collaboration en temps réel (Microsoft Real-Time Collaboration) de Microsoft Office, Microsoft Office Live Communications Server, peut-on lire dans un communiqué. Le nouveau Office live intègrera donc bien la VoIP. “Intégrer les communications vocales aux riches capacités de collaboration du système Microsoft Office produira de nouveaux scénarios de collaboration excitants qui amélioreront la collaboration individuelle et d’équipe”, affirme Anoop Gupta, vice président du Groupe de Collaboration en temps réel de Microsoft. “La technologie VoIP de media-streams.com deviendra disponible comme partie intégrante de la plateforme de Collaboration en temps réel de Microsoft, rehaussant de façon significative la valeur livrée aux clients et les occasions offertes aux partenaires” Cette politique d’acquisitions répond à un objectif: l’heure est au positionnement stratégique dans les services de télécommunications via Internet. Google a déjà fait des pas dans ce sens (y compris avec la messagerie instantanée avec Google Talk), et Yahoo a signé avec des fournisseurs d’accès Internet. Skype de son côté commence à faire de l’ombre ici et là avec ses 51 millions d’inscrits et plus de deux millions d’utilisateurs, surtout depuis qu’il a été racheté plus de 4 milliards de dollars par eBay. Ce rachat illustre également l’empressement de Microsoft. Au lieu de développer sa propre technologie, l’éditeur via ces rachats veut aller vite et se positionner rapidement sur un marché déjà bien encombré. Ainsi, le groupe devrait lancer début 2006 ‘Windows Live Call’, qui permettra de converser de PC à PC, mais aussi de téléphoner à des postes fixes à l’image de Skype Out.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur