Microsoft se veut un ardent défenseur des droits d’auteur

Microsoft est respectueux de la culture et des droits d’auteurs et il tient à le faire savoir. L’agence Reuters révèle que la firme de Bill Gates a apporté des améliorations à son outil de recherche de livres en ligne. Dorénavant, les utilisateurs trouveront plus facilement les ouvrages protégés. Le moteur indiquera, à l’aide d’un compteur, le nombre de page réelle du livre. Pour faire bonne mesure, Microsoft a ajouté un outil qui affine la recherche, pour la rendre plus aisée.

Couverture, résumé et table des matières seront évidemment visibles. Le géant du logiciel souligne qu’il a reçu l’aval de prestigieux éditeurs américains pour exploiter les titres de leur catalogue. Parmi ces maisons d’édition figurent Cambridge University Press, McGraw-Hill ou encore Simon & Schuster.

Ce changement arrive fort à propos puisqu’il intervient quelques mois après le début d’une querelle entre Microsoft et Google. La firme de Redmond reproche à celle de Mountain View son « approche cavalière », à travers le gigantisme de Google Book search.

Microsoft est décidément bien à cheval sur les principes. Il critique ouvertement la méthode de Google qui consiste à numériser des ouvrages sans, au préalable, s’assurer de l’accord des éditeurs. Selon la firme de Redmond, une telle pratique peut donner naissance à une situation chaotique? Microsoft veut donc montrer la bonne voie. Son moteur de recherche de livres affichera un lien vers des libraires.