Microsoft sécurise l’entreprise mobile avec Enterprise Mobility Suite

CloudLogicielsMobilitéSécurité

Avec Enterprise Mobility Suite, Microsoft entend fournir une solution globale de gestion des terminaux mobiles multi-plateforme et de protection des données pour les entreprises.

Parallèlement à l’annonce d’une version d’Office pour iPad, Satya Nadella, le nouveau PDG de Microsoft, a évoqué Enterprise Mobility Suite (EMS), une suite de services cloud destinés à sécuriser les terminaux mobiles utilisés en entreprise.

Microsoft présente EMS comme une solution visant à simplifier la gestion des smartphones et tablettes personnels (BYOD) ou attribués par l’IT mais avec des usages personnels (COPE), tout en sécurisant les applications et données de l’entreprise. EMS fournit ainsi un socle de gestion des identités et des accès avec une protection des données dans le cloud.

Intune, Active Directory, Right Management

De fait, la suite agrège Windows Intune, Azure Active Directory Premium et Azure Rights Management. Des éléments déjà présents dans le catalogue de Redmond pour certains ou proposés en version enrichie. Le gestionnaire de terminaux mobiles et d’applications (MDM/MAM) Intune s’affranchit désormais de System Center pour opérer la gestion des centaines de smartphones et tablettes dans le cloud, qu’ils soient sous Android, iOS ou Windows 8/RT/Phone. L’offre sera compatible avec la prochaine version Windows Phone 8.1 et assurera le support de la plateforme de sécurité Samsung Knox sur Android.

La version premium du gestionnaire d’identité et de contrôle d’accès Azure Active Directory Premium permettra d’installer l’identification unique (SSO) pour plus de 1000 applications Saas, et offre le suivi, par les administrateurs, des usages et comportements anormaux (grâce aux rapports). Le gestionnaire des droits Azure Right Management, déjà proposé pour Office 365, permet désormais d’intégrer la politique d’accès aux documents partagés. Droits vérifiés à chaque ouverture du document qui sera alors inaccessible aux personnes non autorisées.

Facturation à l’utilisateur

Microsoft EMS vient donc clairement répondre aux besoins des entreprises confrontées à la question des risques sur leurs données face à la productivité de plus en plus mobile des salariés. Avec un modèle Saas basé sur un abonnement par utilisateur, et non par terminal. Les prix n’ont cependant pas été dévoilés. Windows Intune et Azure Active Directory Premium seront disponibles courant avril. Les licences en volumes pour EMS le seront pour leur part à partir du 1er mai.


Voir aussi
Microsoft Windows Azure : une plate-forme cloud enfin complète


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur