Microsoft signe la fin de Windows… 3.x !

Logiciels

Nous apprenons par la même occasion que la compagnie continuait à fournir des licences de ce vénérable système d’exploitation en 2008

Le premier novembre aura signé la mort de Windows 3.x. Ce système d’exploitation lancé en mai 1990 aura donc connu une vie extrêmement longue. Il constituait une surcouche du DOS, le couple DOS 6.22 (lancé en juin 1994) et Windows for Workgroups 3.11 (lancé en novembre 1993) ayant été particulièrement populaire.

Le support de Windows 3.x fut assuré jusqu’à fin 2001. Cet environnement graphique fut toutefois conservé pour les systèmes embarqués. Ses besoins réduits (un ordinateur 8086/8088 cadencé à 10 MHz, disposant de 640 Ko de mémoire vive et de 7 Mo d’espace disque) le rendaient très efficace dans le monde de l’embarqué, où les ressources disponibles sont souvent assez réduites. Même si la compagnie ne fournissait plus de correctifs pour cet OS, elle continuait à distribuer des licences.

Depuis, Microsoft a lancé la branche 32 bits de Windows, comprenant Windows 95, Windows 98 et le tristement célèbre Windows ME. Une rupture technologique forte est apparue avec la branche Windows NT. Windows 2000, Windows XP, Windows Vista et Windows 7 font tous partie de cette famille (les deux derniers étant de la génération NT 6.0). Les incarnations grand public et professionnelle des OS desktop de la firme se sont rejointes avec l’apparition de Windows XP, en octobre 2001.

Au final, en quinze ans, pas moins de neuf versions desktop majeures de Windows sont apparues sur le marché. Aujourd’hui, la compagnie continue à fournir des correctifs pour Windows 2000, Windows XP et Windows Vista.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur