Microsoft s'ouvre à l'administration des systèmes d'exploitation tiers

Cloud

Évènement, les solutions System Center s’ouvrent aux technologies non Microsoft : Unix, Linux, VMware et Xen

Le Microsoft Management Summit 2008 (le forum des technologies de l’administration de la compagnie) est l’occasion pour la société de dévoiler plusieurs nouveautés touchant les solutions d’administration System Center.

Bob Muglia, vice-président exécutif de la division Server & Tools chez Microsoft, présente ces nouvelles solutions : « grâce aux nouveaux outils présentés aujourd’hui, nous souhaitons chez Microsoft aider à redéfinir l’administration informatique de l’entreprise. En nous appuyant sur nos connaissances de l’environnement Windows et en les étendant pour répondre aux besoins de gestion hétérogène sur différentes plates-formes, applications, solutions matérielles et de virtualisation, nous offrons aux entreprises une nouvelle opportunité de gagner en productivité, en réactivité et en valeur ajoutée. »

C’est en compagnie de Geneviève Koehler, chef de produit System Center chez Microsoft France, que nous découvrons ces annonces.

Le premier volet concerne System Center Operations Manager 2007. En plus des systèmes d’exploitation Microsoft, cette solution pourra maintenant gérer les machines fonctionnant sous HP-UX, Sun Solaris, Red Hat Enterprise Linux et SuSE Linux Enterprise Server. Aujourd’hui disponible en version bêta, System Center Operations Manager 2007 Cross Platform Extensions offre donc de gérer les environnements informatiques hétérogènes, de plus en plus courants dans les centres de données Mieux, de nouveaux connecteurs permettent de communiquer avec les consoles HP OpenView et IBM Tivoli.

L’administration des machines virtuelles s’ouvre aux applications tierces

System Center Virtual Machine Manager 2008 est disponible lui aussi en version bêta. Cet outil qui simplifie la configuration et le déploiement des machines virtuelles, supporte maintenant Windows Server 2008 Hyper-V, Microsoft Virtual Server 2005 R2 et VMware ESX Server. Cette ouverture vers les applicatifs d’éditeurs tiers est une avancée intéressante. Mais Microsoft ne compte pas s’arrêter là, et promet l’intégration de Xen d’ici un an. À noter : la sortie de la version finale d’Hyper-V est confirmée pour la fin de ce trimestre.

En conjonction avec System Center Operations Manager 2007, cet outil permettra d’administrer les serveurs physiques ou virtualisés, à partir d’une même interface. L’ensemble permet même d’optimiser de façon dynamique l’allocation des ressources physiques et virtuelles (PRO, pour Performance and Resource Optimization) . Selon Geneviève Koehler, « Operations Manager devient ainsi le point central de l’infrastructure informatique du client ».

Jerry Phillips, directeur principal Systems Operations chez Clear Channel Communications ajoute que « notre expérience des solutions System Center nous a montré que Microsoft reconnaît non seulement notre nécessité de gérer notre infrastructure de centre de données Windows, mais également nos serveurs virtuels non Windows et de fournisseurs tiers. Parvenir à cette gestion globaleviaune console d’administration centralisée va nous permettre d’améliorer notre productivité et de réduire nos coûts d’exploitation informatique, et donc de valoriser davantage notre contribution ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur