Microsoft purge 1500 applications de son Windows Store

DSIMobilitéPoste de travailSécurité

Pour palier les abus d’applications trompeuses, Microsoft revoit la charte d’utilisation de ses plates-formes Windows Store et commence le ménage.

Microsoft vient d’annoncer avoir supprimé 1 500 applications de son Windows Store. Une procédure de « recalibration » nécessaire selon l’éditeur. « Nous nous efforçons de donner à nos clients du monde entier un accès facile à des applications formidables tout en limitant les frictions avec les développeurs. De temps en temps, ce processus se désynchronise et nous avons besoin de le recalibrer », justifie Todd Brix dans un billet de blog.

Le directeur des Windows Apps chez Microsoft justifie cette décision par l’abus de certains développeurs à ne pas respecter la charte d’utilisation de la plate-forme de diffusion au risque de tromper les utilisateurs finaux et de nuire à l’image de l’outil, donc aux développeurs au final. « Dans le courant de l’année, nous avons entendu haut et fort les remarques des utilisateurs qui estiment qu’il est plus difficile de trouver les applications voulues, les obligeant souvent à jongler avec des listes d’applications aux titres confus ou manquant. »

Une liste appelée à s’allonger

En conséquence, Microsoft avait décidé, fin juillet dernier, de renforcer les conditions d’utilisation de sa plate-forme en obligeant les développeurs à clairement indiquer le nom des applications et leurs fonctionnalités, les classer dans les catégories correspondantes et l’usage d’icônes originaux. Autant de nouvelles règles imposées sur les nouvelles comme les anciennes applications pour Windows, PC et tablettes, et Windows Phone. Après quoi, Microsoft a procédé à un nettoyage qui a conduit à l’élimination de 1 500 titres sans néanmoins préciser le taux de répartition entre les plates-formes desktop et mobile. Les plaignants pourront néanmoins s’appuyer sur cette liste pour justifier une demande de remboursement des applications achetées.

Une liste des applications non conformes qui risque néanmoins de s’allonger. « L’examen du Store se poursuit et nous reconnaissons que nous avons encore beaucoup de travail », reconnaît Todd Brix. Lequel encourage les clients à faire remonter à l’éditeur les incohérences qu’ils pourraient rencontrer depuis le lien dédié à cet effet dans le Windows (Phone) Store. Selon le site Microsoft by the Numbers, 155 000 applications animent le Windows Store et quelque 300 000 illustrent le Windows Phone Store pour 250 millions et 4 milliards de téléchargements respectivement.


Lire également
La mise à jour qui plante Windows Update
Une preview de Windows 9 pour les entreprises en vue ?
Avec DeLorean, Microsoft invente le cloud gaming… en avance sur son temps


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur