Microsoft TechDays : Myriam Semery, « Nous allons continuer à investir sur l’embarqué et les systèmes intelligents »

Logiciels

Déjà remarqué sur le marché de l’embarqué, Microsoft mise aujourd’hui fortement sur les systèmes intelligents. Nous avons rencontré Myriam Semery, Business lead Europe du Sud de Microsoft Windows Embedded.

Silicon.fr : Il y a aujourd’hui plus de devices que de smartphones et de PC. Que représente ce marché pour Microsoft ?

Effectivement, IDC a publié récemment une étude sur l’embarqué qui estime que le marché des systèmes intelligents, qui est un focus pour Microsoft, serait de 800 millions d’unités, et passerait à l’horizon de 2015 à 2,3 milliards d’unités. C’est clairement un marché d’avenir, en pleine croissance, que Microsoft a décidé d’investir au travers de sa division Embedded (embarqué). Notre offre répond à différents besoins. Windows Embedded CE répond à un focus traditionnel, mais nous allons évoluer pour répondre aux besoins croissants des systèmes intelligents.

Silicon.fr : Qu’est-ce qu’un système intelligent ?

Un système intelligent est sécurisé. Il prend en compte l’identité de la personne en face d’elle pour diffuser un contenu adapté à ses besoins, différent si c’est un utilisateur final, quelqu’un du commercial de la société ou quelqu’un de la maintenance. Sur la connectivité, il peut permettre plusieurs types de connexions. Sur l’interface utilisateur, qui doit être novatrice afin de pouvoir tirer le maximum de différents types d’interactions, comme le touch, la gesture, le speach recognition, ce que nous faisons grâce à Kinect. Enfin, dernier attribut, l’aspect analytique ou BI (Business Intelligence), avec la capacité d’exploiter dynamiquement et en temps réel les informations que l’on trouve sur ces systèmes.

Nous sommes convaincus que les informations et les datas qui sont sur les systèmes intelligents sont d’une valeur importante pour les personnes qui les exploitent, et de plus en plus nous allons nous orienter vers une stratégie qui vise à mettre à disposition des plateformes et des solutions pour mettre en forme une organisation et une stratégie qui leurs permettront d’exploiter au maximum ces informations. Notre plateforme de système d’exploitation va continuer, mais nous allons proposer en plus des solutions, comme le Device Management pour piloter et gérer, ou le support de Kinect pour étendre l’interface utilisateur. La vraie tendance est là.

Silicon.fr : Pour accompagner son discours sur les systèmes intelligents, Microsoft exposait sur les TechDays plusieurs solutions innovantes de ses partenaires tournés vers le point de vente. Ainsi a-t-on pu voir un distributeur de boissons dont la face avant est un écran positionné verticalement et qui est piloté par le geste du consommateur, détecté via le caméra Kinect.

Par la diversité des systèmes qui sont connectés présentés aux TechDays, nous avons souhaité montrer des exemples concrets de ce qu’il est possible de faire aujourd’hui. Les devices sont pilotés à distance par Windows Embedded Device Manager, une surcouche de System Center Configuration Manager. Grâce à cela, une entreprise peut plus facilement gérer ses devices, les kiosques, les systèmes d’affichage numérique, les points de vente. La solution permet de centraliser et vérifier en permanence l’état du parc, et modifier son contenu en temps réel. Nous allons continuer à investir sur cette solution dans les années futures.

Silicon.fr : Avec l’arrivée de Windows 8, allez-vous faire évoluer votre offre ?

Nous allons également continuer de faire évoluer nos plateformes d’OS embarqués. La division Windows travaille à une version embarquée de Windows 8. Une CTP sera disponible d’ici fin mars. La prochaine version restera modulaire, afin de laisser cette liberté de faire évoluer et de customiser l’OS selon les besoins. Mais en parallèle nous avons également choisi de développer des offres qui peuvent être pré-optimisées pour certaines catégories de systèmes. C’est ce que nous faisons déjà avec Windows Embedded Post Ready 7, qui permet à un fabricant de faire un focus sur le développement de son application.

Avant, il y avait énormément de systèmes indépendants et isolés. Aujourd’hui, ils sont connectés. Notre plateforme permet de les rendre visibles sur le réseau, où qu’ils soient, et de les mettre à jour. Les devices peuvent également se connecter au cloud, qui est un second scénario d’usage. Nous nous orientons vers des synergies de collaboration avec d’autres divisions de Microsoft, dont Windows Azure, ainsi que la division qui s’occupe de la sécurité et du management. C’est pourquoi voici un an notre division Embedded a rejoint la division Server and Tools.

Silicon.fr : Comment voyez-vous évoluer la convergence ?

Les objets du quotidien sont de plus en plus connectés. C’est le cas de l’automobile, par exemple, avec notre plateforme Windows Embedded Automotive. Dans la maison, nous avons la domotique. C’est une vraie tendance que nous observons au travers de la forte croissance de notre division. Nous nous donnons les moyens d’adresser ce marché, sur lequel nous pensons que Microsoft est en bonne position.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur