Microsoft TechDays : Nicolas Petit (Microsoft), « la gestion de l’évènement relève de l’infrastructure »

Big DataCloud

Le patron de la division marketing et opérations de Microsoft France évoque les technologies qui derrière les TechDays démontrent l’implication de Microsoft dans les infrastructures, en particulier Azure et le big data.

Avec la réorganisation stratégique de Microsoft lancée l’été dernier, la division marketing et opérations, que dirige Nicolas Petit pour Microsoft France, intègre l’ensemble des activités de l’éditeur, y compris le consulting et le grand public. Les TechDays sont donc au cœur de la communication de Microsoft en France.

Silicon.fr : les technologies déployées sur les TechDays 2012 sont-elles emblématiques de l’évolution de l’offre de Microsoft ?

Cette année, autour des TechDays, nous avons appliqué dans la gestion de l’évènement des technologies qui relèvent de l’infrastructure, du big data et de la gestion des réseaux sociaux, avec des résultats intéressants. Au fur et à mesure des éditions, cette année étant la cinquième, nous avons fait monter en puissance le dispositif online. Nous attendons 17 000 personnes, mais pour une personne présente physiquement, quasiment deux regardent les sessions en ligne directement sur la plateforme.

Dans la préparation de la manifestation, lorsque les gens s’inscrivent et choisissent leurs sessions, nous avons intégré la dimension sociale – Facebook, LinkedIn, Twitter, etc. – qui permet de déterminer la popularité des différentes sessions, tant pour les animateurs que pour les visiteurs, ce qui influe sur l’évènement, dans la distribution des salles par exemple. Cela nous permet d’aller jusqu’au bout du modèle, de savoir ce que chaque participant pense des sessions, de les partager et de les évaluer en temps réel. Les QRcodes permettent de partager les présentations avec les communautés, voire de découper à la volée des sessions en live pour les partager. Nous sommes donc allés très loin dans cette consécration de la consumérisation.

Silicon.fr : en quoi est-ce significatif de l’évolution de Microsoft et de votre adhésion au big data ?

La « digitalisation » de l’évènement reflète la montée en puissance de nos plateformes à destination de ce type d’audience. Ce que l’on réalise physiquement sur les TechDays, c’est typiquement du big data, de l’intégration sur les réseaux sociaux, avec de l’information non structurée rediffusée. Le big data c’est transformer de la donnée en information, puis transformer de l’information en connaissance. C’est un continuum de technologies efficaces sur nos plateformes, la combinatoire de SQL – notamment SQL Server 2012 présentée sur les TechDays avec des capacités de Business Intelligence très poussées, multi-écrans, multi-interfaces et accessibles à tous – avec l’infrastructure Azure et le connecteur Hadoop, qui permet de compiler et traiter à la volée de très gros volumes de données, structurées ou non structurées, et de les transformer en information. La plateforme Azure permet ensuite de les diffuser sur tout type de plateforme, PC, tablette, smartphone, avec la même infrastructure.

À suivre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur