Microsoft transforme les vieux PC en clients légers

Régulations

L’éditeur a développé une version client léger de sa plate-forme Windows XP

Destinée aux entreprises qui disposent d’un parc de PC d’ancienne génération, Microsoft développe une version client léger de Windows XP, en relation avec ses plates-formes serveurs, nom de code

Eiger. Ce client léger serait adapté aux standards de base des configurations moyennes présentes actuellement dans les grandes structures : PC avec processeur de type Pentium, 60 Mo de mémoire vive, moniteur 800×600, disque dur 500 Mo et carte d’interface réseau. Parallèlement, Microsoft travaillerait sur un second projet d’application client léger, nom de code Monch, une version améliorée de Eiger pour le support des périphériques mobiles, des réseaux sans fil, et les réseaux privés virtuels (VPN). Hébergé sur un seul serveur, le développement et les mises à jour des applications du client léger seraient simplifiés. Et surtout, les sociétés n’auraient plus à mettre à jour leur équipement matériel pour accueillir des applications nouvelles qui jusqu’à présent demandaient à faire évoluer le hardware. Selon Microsoft, le client Eiger dispose de beaucoup plus de fonctionnalités que les clients légers classiques, mais sera moins fonctionnel qu’un PC basé sur un Windows XP complet. Astucieux de la part de Microsoft, qui avec cette solution va pouvoir proposer à ses clients de réduire leurs coûts d’infrastructures en continuant d’exploiter leurs anciens PC, le tout en continuant à acheter des licences chez l’éditeur, bien entendu ! En revanche, on peut s’interroger sur l’accueil qui sera réservé à ce produit par les partenaires de Microsoft ? En particulier les fabricants de PC?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur