Microsoft va-t-il influer sur le marché des processeurs ?

Logiciels

Certaines limites de Windows 7 Starter Edition pourraient forcer les concepteurs de processeurs à réduire la consommation de leurs puces

Selon les dernières informations en date, la version à bas coût de Windows 7 (la Starter Edition) ne sera plus limitée au lancement de trois applications simultanées.

Toutefois, nos confrères de Tech ARP dévoilent que Microsoft fixera des limites pour les netbooks sur lesquels Windows 7 Starter for Small Notebook PC pourra être installé. Les machines ne pourront pas proposer un écran d’une diagonale supérieure à 10,2 pouces. Microsoft souhaite ainsi empêcher l’installation de cet OS sur des ultraportables classiques.

De même, le disque dur ne pourra pas dépasser une capacité de 250 Go pour un modèle mécanique et de 64 Go pour un SSD (Solid state drive). L’éditeur ne donne pas d’indications concernant les machines hybrides. Enfin, la capacité mémoire ne pourra pas dépasser le 1 Go, ce qui nous semble peu pour Windows 7. Notez cependant que les personnes ayant acheté un netbook pourront rajouter de la mémoire a posteriori.

Microsoft fixe une autre limite, qui pourrait fort influencer l’ensemble du marché. Tout processeur x86 monocœur pourra ainsi être utilisé, à condition toutefois que sa fréquence de fonctionnement ne dépasse pas les 2 GHz et que son enveloppe thermique ne dépasse pas les 15 W.

Ce dernier paramètre est intéressant. Les concepteurs de processeurs x86 (Intel, AMD, VIA, etc.) sont maintenant priés de fournir exclusivement des puces monocœurs de très basse consommation… au risque de ne pas pouvoir accéder au coût réduit de la licence de Windows 7 Starter Edition.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur