Microsoft annonce la vente directe d’Azure aux PME

Cloud
azure-pme

À partir du mois du mars, il ne sera plus nécessaire de passer par un réseau de distribution pour acquérir une licence Azure.

MCA pour « Microsoft Customer Agreement ». C’est le nouveau modèle de contrat proposé par Microsoft aux PME pour l’achat de licences et de services Azure.

Auparavant, les entreprises passaient par un partenaire tiers et désormais, tout s’effectuera en direct avec l’éditeur. C’est d’ailleurs valable pour les contrats déjà en cours, et donc les prochaines mises à niveau et réabonnements.

Gestion directe des services et des coûts

Concrètement, à partir du mois de mars, les clients pourront gérer en interne des tâches généralement externalisées comme la facturation et la gestion des coûts et de leur abonnement.

« Au cours de la dernière décennie, notre manière de conduire nos affaires a changé et nous devons donc faire évoluer l’expérience d’achat pour mieux aider nos clients à innover et à prospérer » s’est justifié un porte-parole de Microsoft interrogé par Zdnet.com.

« Conçu pour répondre aux besoins de nos clients, cette nouvelle méthode d’achat numérique simplifiera l’expérience des clients. Ce modèle étend et améliore les fonctionnalités de facturation et de gestion des coûts, ainsi que les fonctionnalités complètes de gestion des abonnements et des comptes, offrant aux clients une visibilité, une transparence et une souplesse accrues pour la gestion de leurs achats et de leurs abonnements. »

Derrière cette évolution se cache aussi un autre axe stratégique : la mise à disposition d’ingénieurs Microsoft directement sur le site d’un client pour l’aider à concevoir des logiciels et personnaliser des services liés à Azure. Un choix qui exclurait encore davantage ses partenaires dont beaucoup tiraient leurs revenus de la maintenance et des abonnements à Azure.

Photo d’illustration Jozsef Bagota – Shutterstock.com

Lire aussi :