Microsoft lance un challenge IA pour détecter des pépites start-up

Composants
innovate-AI-microsoft-ventures-challenge

Au-delà de ses propres efforts R&D, le fonds corporate de Microsoft veut piocher dans le vivier de start-up qui explorent le potentiel de l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle fait briller les yeux des géants du numérique. Afin d’accompagner les développements IA de sa maison-mère, le fonds corporate Microsoft Ventures organise un challenge pour start-up dédié à ce versant technologique en pleine effervescence.

Le concours Innovate.AI, d’une dotation globale de 3,5 millions de dollars, s’adresse à toutes les start-up situées sur trois continents : Amérique du Nord, Europe et Israël.

« A travers cette compétition globale, nous demandons aux start-up de d’innover ou de tirer parti des technologies de transformation pour tenter de lever jusqu’à un million de dollars auprès de Microsoft Ventures et d’un réseau de sociétés de capital-risques partenaires et de disposer de crédit pour consommer des ressources cloud sur la plateforme Azure », évoque Peggy Johnson, Vice-Présidente exécutive de la division Business Development chez Microsoft dans une contribution blog.

Début octobre, la dirigeante était intervenue dans une session Q&A dans l’enceinte du méga-incubateur Station F de Microsoft (qui accompagne sur place un bouquet de start-up IA).

A travers Innovate.AI, Microsoft Ventures s’engage à financer la start-up finaliste à hauteur de 500 000 dollars. Un montant qu’il est possible de compléter avec d’autres VC comme Madrona Venture Group, Notion Capital et Vertex Ventures Israel. Des crédits d’un montant global d’un million de dollars sont également à remporter.

Les dossiers peuvent être déposés jusqu’à la fin de l’année sur le mini-site Internet dédié au challenge : Innovate.AI. La finale surviendra dans le courant du printemps 2018.

Microsoft Ventures scrute avec intérêt les pépites start-up dans l’IA.

Le fonds corporate a déjà investi dans une quarantaine de jeunes pousses dans ce sens comme Agolo (basée à New York, analyse contextuelle de contenus et processing de langage naturel), Bonsai (Berkeley, machine learning), Crowdflower (San Francisco, data science), Livongo (Mountain View, e-santé) et for CognitiveScale (Austin, l’AI appliquée aux compagnies des secteurs de la finance, du commerce et de la santé).

En juin, Microsoft Ventures avait participé à la levée de fonds de 102 millions de dollars de l’éditeur québécois Element AI, en association avec d’autres poids lourds comme Intel Capital, Nvidia et Tencent.

Une manière d’inaugurer le véhicule d’investissement spécial AI du fonds corporate de Microsoft qui avait émergé fin 2016.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur