Microsoft verse 180 millions de dollars aux habitants de l’Iowa

Régulations
Du rififi dans le nuage entre Amazon et Google

Si le géant des logiciels doit affronter les reproches de la commission
européenne, il est également empêtré dans plusieurs affaires aux USA

La firme de Redmond est embourbée dans une série de plaintes collectives, ces fameuses “class action” que les associations de consommateurs françaises aimeraient voir adaptées à l’Hexagone.

L’affaire du jour, révélée par le journal Le Figaro met en exergue la puissance de telles actions puisque Bill Gates a accepté une nouvelle fois de négocier à l’amiable avec les plaignants pour éviter une procédure trop longue et coûteuse.

L’homme fort de Microsoft a ainsi préféré verser la somme de 180 millions de dollars pour mettre un terme à cette bisbille américano-américaine.

Précisons que si Redmond avait décidé de poursuivre l’action en justice il aurait pu payer près d’un milliard de dollars

Les bénéficiaires de cet argent sont les habitants de l’Iowa, un état du centre américain.

Les clients de Microsoft estiment qu’ils ont payé trop cher les OS de Microsoft depuis 1994 du fait de la situation de monopole de l’éditeur. Les habitants concernés vont recevoir une somme de 10 à 29 dollars chacun (en cash ou en bons d’achat).

Le journal français rapporte également que “Microsoft va verser un million de dollars au département de l’éducation de l’Iowa et un million de dollars à la société d’aide légale de l’Iowa.”

Ce n’est pas une première pour Microsoft qui a désormais l’habitude de ce type de procès. Redmond a déjà négocié des accords de ce type avec 18 États américains.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur