Microsoft verse 32 milliards de dollars à ses actionnaires

Cloud

Il s’agit du plus gros dividende jamais versé par une entreprise américaine

Microsoft va très bien, merci pour lui. Le premier éditeur mondial de logiciels accumule les bons résultats et a décidé de récompenser ses fidèles actionnaires. Et de quelle manière! La firme s’apprête en effet à verser pas moins de 32,6 milliards de dollars sous forme de dividendes.

Un record: jamais une entreprise américaine du S&P 500 n’a versé une redistribution aussi importante. Une générosité qui illustre une tendance lourde: 2004 sera l’année des super dividendes. Les entreprises américaines en verseront à hauteur de 431 milliards de dollars contre 395 milliards en 2003. Et la tendance devrait se confirmer en 2005 puisque des spécialistes prévoient que la somme grimpera à 519 milliards de dollars! Il faut dire que la croissance américaine ne faiblit pas. Mais revenons à Microsoft. Ce versement exceptionnel n’est qu’une goutte d’eau comparé à la trésorerie de la firme. Ce trésor de guerre est évalué à 64 milliards de dollars. Bref, le dividende ne viendra pas perturber la bonne marche de la machine à cash qu’est Microsoft. Par ailleurs, l’éditeur répond aux demandes pressantes des actionnaires qui poussent pour plus de dépenses et surtout de ses salariés-actionnaires, privés depuis peu des stocks-options. Bref, Microsoft peine à dépenser et se voit en plus dans l’impossibilité de s’emparer d’un concurrent sous peine de déchaîner les foudres de Bruxelles. Un bonus en or pour Bill

Fondateur, salarié et actionnaire de Microsoft, Bill Gates va toucher 3,3 milliards de dollars dans cette opération. Mais l’homme le plus riche de la planète ne gardera pas cette somme pour lui. Il reversera l’intégralité de ce bonus à la ‘Bill & Melinda Gates Foundation’


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur