Microsoft veut mieux connaître ses concurrents

Régulations

Microsoft installe dans l’un de ses centres de recherche Linux, Apache, MySQL et Open LDAP sur un système Intel. Objectif: mieux connaître ses ennemis, Open Source en tête !

Selon la revue américaine ‘

Information Week‘, Microsoft aurait installé sur un serveur Intel, dans l’un de ses centres: Apache Web Server sous Linux, avec la base de données MySQL et Open LDAP. Microsoft fait ainsi d’une pierre deux coups: d’une part il teste Linux, déclaré ennemi numéro 1 par son président Steve Ballmer, mais aussi, il peut tester les applications en Open Source, numéro 2 dans l’ordre de ses ennemis. Selon ‘Information Week, Microsoft entend mieux connaître ses ennemis, bien entendu, mais aussi peut être créer un équivalent dans un environnement qu’il définit comme “professionnel“. Voilà qui, par contrecoup, relativise le discours de Microsoft, qui a toujours cherché à minimiser l’importance du mouvement ‘Open Source’. Microsoft qui, par l’intermédiaire de Steve Ballmer, affirme que le coût d’un système basé sur Windows est inférieur à celui de Linux, et qu’il est meilleur, pour fixer les ‘bugs’, que la communauté Open Source. Microsoft va donc pouvoir vérifier de lui-même la pertinence de ses affirmations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur