Microsoft veut mieux connaître ses concurrents

Régulations

Microsoft installe dans l’un de ses centres de recherche Linux, Apache, MySQL et Open LDAP sur un système Intel. Objectif: mieux connaître ses ennemis, Open Source en tête !

Selon la revue américaine ‘

Information Week‘, Microsoft aurait installé sur un serveur Intel, dans l’un de ses centres: Apache Web Server sous Linux, avec la base de données MySQL et Open LDAP. Microsoft fait ainsi d’une pierre deux coups: d’une part il teste Linux, déclaré ennemi numéro 1 par son président Steve Ballmer, mais aussi, il peut tester les applications en Open Source, numéro 2 dans l’ordre de ses ennemis. Selon ‘Information Week, Microsoft entend mieux connaître ses ennemis, bien entendu, mais aussi peut être créer un équivalent dans un environnement qu’il définit comme « professionnel« . Voilà qui, par contrecoup, relativise le discours de Microsoft, qui a toujours cherché à minimiser l’importance du mouvement ‘Open Source’. Microsoft qui, par l’intermédiaire de Steve Ballmer, affirme que le coût d’un système basé sur Windows est inférieur à celui de Linux, et qu’il est meilleur, pour fixer les ‘bugs’, que la communauté Open Source. Microsoft va donc pouvoir vérifier de lui-même la pertinence de ses affirmations.


Avis d'experts de l'IT