Microsoft veut s’attaquer en force au ‘phishing’

Sécurité

L’éditeur a annoncé qu’il lancera “plus de 100 plaintes” en justice en Europe d’ici à la fin juin contre les auteurs d ‘hameçonnage’

Le phishing est un délit. Il restreint la confiance des consommateurs dans l’Internet et est un obstacle aux politiques publiques et à celle des entreprises qui essaient d’augmenter l’utilisation de l’Internet“, a déclaré à Bruxelles Neil Holloway, président de Microsoft EMEA. La menace du phishing (ouhameçonnage, l’expression vient de faire son apparition) se fait de plus en plus présente : les courriels d’apparence officielle visant à inciter les internautes à déposer leurs coordonnées bancaires ou code confidentiel sur un site Web piraté se multiplient. Pour lutter contre ce fléau, dont l’origine mafieuse n’a plus à être démontrée, Microsoft a décidé de frapper un grand coup en Europe. Il a annoncé son intention de lancer plus de 100 plaintes en justice d’ici à la fin juin contre les auteurs de ces dérives. 53 plaintes ont été ouvertes avant la fin mars, contre des personnes suspectées de pratiquer le hameçonnage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur