Microsoft veut s'offrir les technologies de recherche de Fast

Régulations

La firme de Redmond lance une OPA amicale à 1,2 milliard de dollars pour prendre le contrôle de ce groupe norvégien

Microsoft repart à l’offensive dans le très stratégique marché de la recherche B2B.

L’éditeur annonce qu’il vient de lancer une OPA amicale afin de prendre le contrôle du fournisseur norvégien de solutions de recherches entreprises Fast Search & Transfer qui exploite notamment des outils destinés aux entreprises.

Montant de l’offre : 1,2 milliard de dollars, soit 19 couronnes norvégiennes par titre ce qui représente une prime de 42% par rapport au cours de clôture de Fast du 4 janvier.

L’opération semble bien partie puisque le conseil d’administration de Fast a recommandé l’offre à l’unanimité. La transaction devrait être bouclée au cours du deuxième trimestre de 2008.

Fast propose des des outils de recherche intrasite en marque blanche pour les entreprises (notamment utilisés par IBM ou le groupe Metro).

“La recherche d’entreprise devient un outil indispensable pour les sociétés de toutes tailles, les aidant à trouver, utiliser et partager rapidement des informations importantes d’affaires”, a commenté Jeff Raikes, président de la division Business chez Microsoft.

Avec cette acquisition, Microsoft pourrait étoffer son offre pour les entreprises et mieux concurrencer les outils Google Mini ou encore Google Search Appliance du géant du Web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur