Microsoft vire son directeur informatique

Régulations

Stuart Scott, CIO de Microsoft, a été viré après enquête… pour ‘violation des pratiques de l’entreprise’

« Nous pouvons confirmer que Stuart Scott est licencié à la suite d’une enquête pour violation des pratiques de l’entreprise. Nous n’avons pas d’autre information à partager. »

C’est par ce communiqué laconique que Microsoft a révélé le licenciement abrupte de Stuart Scott, son CIO (Chief Information Officer).

Inévitablement, le silence que Microsoft maintient autour de cette éviction est porteur de nombreuses questions sur le motif de ce licenciement surprise. Difficile en effet pour le licenciement du directeur informatique d’une société de l’ampleur de Microsoft de passer inaperçu !

Stuart Scott a été recruté par Microsoft au cours de l’été 2005. Il affirmait récemment que sa mission était d’apporter de l »excellence opérationnelle’ à l’exercice de son métier de CIO auprès de Microsoft. Il s’intéressait en particulier à la virtualisation et à l’usage de nouveaux outils collaboratifs.

Il avait précédemment occupé des postes identiques au sein de diverses filiales de General Electric.

Stuart Scott sera remplacé par Shahla Aly, un des directeurs généraux de Microsoft, et Alain Crozier, vice-président CFO (Chief Financial Officer – directeur financier, ventes marketing et services) de Microsoft qui se partageront en intérim ses fonctions le temps que l’éditeur lui trouve un remplaçant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur