Microsoft XBox 360: la folie débarque à Paris

Régulations

La firme de Redmond propose sa nouvelle console depuis ce 1er décembre aux joueurs européens. À partir de minuit une vente symbolique de 360 consoles était savamment orchestrée. Certains accros ont attendu près de six heures!

Les parents comme leurs enfants commencent déjà a stresser à l’idée de ne pas trouver, au pied du sapin, la machine qui fait actuellement tourner, à 360 degrés, les têtes des

“hardcores gamers”. La longue pratique de Microsoft en terme de marketing a bien fonctionné et la présence de nombreux panneaux publicitaires ainsi que la distribution de fascicules se sont révélées payantes. Le prix pourtant élevé de la console, qui a mis du HD dans ses idées, n’a pas stoppé “la fièvre acheteuse” des joueurs. Après une sortie réussie aux États-Unis, malgré quelques problèmes d’approvisionnement, la console vidéo ludique verte et argentée devrait se vendre comme des petits pains. Rappelons que Microsoft compte mettre sur le marché européen pas moins de 300.000 unités de sa machine, a déclaré un responsable du géant américain dans une interview accordée à un journal allemand. Mais selon les estimations de certains sites dédiés à la machine, Microsoft aurait livré en Amérique du Nord 500.000 exemplaires de sa nouvelle machine, soit moitié moins que ses prévisions initiales. Bill Gates, qui déclarait il y a peu n’être qu’« un petit joueur », n’a pas lésiné sur les moyens, mais d’aucuns s’interrogent sur les pratiques du géant américain. Car il semble, selon une enquête de iSupply, que la fabrication de la 360 coûterait 470 euros à Microsoft, alors que le prix de mise en vente est de 399 euros.(Lire nos articles) Une information difficile à vérifier, mais qui ne devrait pas arranger les affaires de la division Xbox du groupe, qui affiche de mauvais résultats depuis le premier opus de la Xbox, lancée en 2001. L’américain n’a jamais comblé son retard sur la PlayStation, apparue sous sa première version en 1994. La Xbox n’a suscité aucun engouement au Japon, terre natale du jeu vidéo, et aux États-Unis elle affichait en 2004 une part de marché de 19 % contre 43 % à la PS2 apparue en 2000, d’après des chiffres de Jupiter Research. La nouvelle Xbox sera accompagnée de 18 jeux, dont plusieurs signés Electronic Arts. L’on attend également l’adaptation par l’éditeur français Ubisoft de “King Kong”, revisité par le réalisateur du Seigneur des anneaux (Peter Jackson), et le jeu “Scarface” qui va permettre aux joueurs de se prendre pour Tony Montana, le mythique gangster interprété avec brio par l’acteur italo américain Al Pacino. La 360 va profiter d’un lecteur de DVD, d’un disque dur détachable, de manettes sans fil, et il sera possible de se connecter à l’Internet haut débit pour jouer en réseau. Les pirates lorgnent déjà sur la 360

Le projet a été baptisé Free60. Et ses auteurs ambitionnent de pouvoir porter Linux ou OSX sur la 360. Selon “Zataz.com”, “les informations déjà récoltées donnent une petite idée de la technologie de sécurité mise en place : le flash est crypté par une clé per-box stockée à l’intérieur du CPU. Un contrôle de la ROM fait planter la console si une modification est découverte. Comme la modification de la RAM.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur